REVUE DE PRESSE AFRIQUE À la Une: l’Afrique de l’Ouest sous haute tension

« L’Afrique de l’Ouest serait-elle à la dérive ? », s’interroge L’Observateur Paalga au Burkina. « Il y a lieu de se poser la question tant les foyers de tension s’y multiplient. Il y avait déjà le terrorisme endémique dans lequel sont plongés depuis des années le Mali, le Niger et le Burkina. (…) Et comme si cela ne suffisait pas à notre malheur, voici que les troisièmes mandats d’Alassane Ouattara et d’Alpha Condé menacent de mettre leurs deux pays à feu et à sang. (…) Conakry, Abidjan, donc, et maintenant Abuja et Lagos au Nigeria, s’exclame L’Observateur Paalga, où les manifestations contre les violences policières ont dégénéré en émeutes malgré l’instauration du couvre-feu à Lagos et dans d’autres grandes villes du pays. Là également les cadavres s’accumulent après la dispersion brutale de jeunes révoltés au cours de ce que les Nigérians ont déjà qualifié de ‘bloody Tuesday’ (de mardi sanglant). Avec un tel environnement sous-régional qui n’incite pas à l’optimisme, soupire encore L’Observateur, on se demande qui viendra sauver qui et si la CEDEAO pourra se démultiplier pour circonscrire ces multiples départs de feu, elle qui est déjà tant et tant sollicitée. »

Que fait la CEDEAO ?

Justement, Ledjely, en Guinée estime que si la CEDEAO est sollicitée, elle prend tout son temps pour réagir…

Et même pire… « L’Afrique de l’ouest en feu, la CEDEAO atone », lance le site d’information guinéen. « La CEDEAO n’a rien retenu des conséquences de ses errements au Mali. C’est en tout cas l’impression que donne le silence qu’elle adopte aujourd’hui alors que la Guinée, la Côte d’Ivoire et le Nigeria sont au bord de l’implosion. Dans chacun de ces trois pays, constate le site guinéen, les citoyens endurent la violence d’Etat et ploient sur le poids de la répression policière, mais l’instance sous-régionale adopte l’attitude passive du spectateur indifférent. Entre 9 et 16 morts en Guinée, 12 au Nigéria et 7 autres malheureuses victimes à Dabou, dans l’ouest de la Côte d’Ivoire ! Mais la CEDEAO n’est nullement émue, s’exclame encore Ledjely. Même pas un communiqué par faire part de sa préoccupation. Un mépris qui vient une nouvelle fois conforter l’idée selon laquelle cette organisation, jadis vantée comme un exemple sur le continent, n’est en réalité qu’un syndicat au service exclusif des dirigeants des pays de la sous-région. »

La Guinée au « bord du précipice » ?

Dans les pays concernés, la presse locale exprime son inquiétude face à la dégradation de la situation. Exemple en Guinée, où le site d’information Aminata dresse ce triste constat : « Le pays connait une violente crise post-électorale sans précédent. Depuis l’auto- proclamation de la victoire par Cellou Dalein Diallo sans attendre les résultats officiels de la commission électorale, le pays se dirige vers le précipice. Cette annonce du principal challenger d’Alpha Condé a mis les militants de l’UFDG (principal parti d’opposition) dans la rue pour célébrer la victoire. Depuis, les forces de défenses et de sécurité se sont mis en branle pour réprimer dans le sang les partisans de l’opposant Cellou Dalein Diallo. Dans son fief électoral de Ratoma, une des cinq communes de la capitale c’est le chaos. Des policiers et gendarmes se livrent à des massacres. Des jeunes innocents à la fleur de l’âge, qui n’ont rien a à voir avec la politique, sont tués par balles. »

Le Nigeria en quête de dialogue

Au Nigeria, le quotidien Vanguard s’alarme également : « au-delà de la protestation contre les violences policières, il y a aussi des revendications politiques et sociales. (…) Il faut que ces demandes soient transmises au gouvernement qui devrait alors organiser un dialogue national. (…) Pour leur part, poursuit le quotidien nigérian, les manifestants doivent quitter les routes et permettre à l’approvisionnement de circuler. L’économie ne doit pas être asphyxiée, sinon les effets combinés des manifestations et de la pandémie de COVID-19 pourraient la faire s’effondrer. »

Et le Vanguard de conclure : « notre pays est fragile face à ses défis économiques et sécuritaires. Nous avons besoin de sagesse et de prudence pour résoudre cette situation avec un minimum de dégâts. (…) Le temps du changement est venu, mais il doit être pacifique et non violent. »

Les quatre d’Iwacu toujours en prison

Enfin un « douloureux anniversaire » : cela fait un an jour pour jour que nos 4 confrères d’Iwacu, hebdomadaire en ligne burundais, sont emprisonnés à Bubanza, dans le nord-ouest du Burundi. Agnès, Christine, Egide et Térence avaient été arrêtés alors qu’ils couvraient des affrontements entre les forces de sécurité et un groupe armé. Ils ont été condamnés pour complicité à deux ans et demi de prison, alors qu’ils ne faisaient que leur métier. Depuis, la rédaction d’Iwacu est mobilisée pour leur libération.

SenCaféActu du 22 octobre 2020.

1 – Conseil des ministres du 21 octobre : Les décisions phares du conseil du Chef de l’Etat

  • Le Chef de l’Etat a, par ailleurs, félicité et exhorté les établissements de crédits à poursuivre les initiatives visant à accorder aux entreprises et aux salariés des reports d’échéances sur les encours de crédits jusqu’en fin 2020.
  • Le Président de la République a requis des Ministres en charge de l’Environnement et de la Géologie, un rapport exhaustif sur les risques géologiques qui menacent certains sites de la capitale et d’autres localités du pays.
  • Le Chef de l’Etat a invité le Ministre de l’Education, en relation avec le Ministre de la Famille, à mener des concertations avec les représentants des associations de maîtres coraniques, pour le traitement de leurs doléances dans le cadre de la consolidation du système éducatif et de la stabilité sociale.
  • Il a demandé aux ministres sectoriels impliqués de prendre les dispositions appropriées pour la réalisation des quatre (4) agropoles prévus dans les zones et collectivités territoriales ciblées
  • Il a adopté le projet de décret fixant les modalités de participation des investisseurs sénégalais dans les entreprises intervenant dans les activités pétrolières et gazières et classement des activités de l’amont pétrolier et gaziers dans les régimes exclusif, mixte et non-exclusif 

2 – Couverture de l’élection présidentielle guinéenne : Le Cored met en garde les journalistes et médias sénégalais

« Tout en comprenant l’intérêt que peut représenter ce scrutin, le CORED invite les journalistes et médias sénégalais à la plus grande prudence sur l’élection présidentielle en Guinée’ », écrit l’organe d’autorégulation des médias dans un communiqué reçu mercredi à l’APS. Il appelle également les médias du Sénégal à « faire preuve de la plus grande retenue en attendant la publication des résultats de cette élection par les instances guinéennes habilitées  à les rendre publics. Le CORED a lancé cet appel après qu’un quotidien sénégalais a écrit, dans son édition de mardi : « Présidentielle en Guinée, Cellou Dalein président ! »

3 – Des ressortissants guinéens ont violemment manifesté hier à Dakar : Entre échauffourées et lacrymogènes

Les forces de l’ordre ont dû utiliser des gaz lacrymogènes pour disperser des dizaines de manifestants, présentés comme proches de Cellou Dalein Diallo, qui voulaient accéder dans les locaux de l’ambassade de la Guinée à Dakar. Ces ressortissants guinéens, protestant contre le gouvernement de Alpha Condé, ont été dispersés par les policiers. 

4 – Affaire des berlines à 90 millions l’unité pour 656 900 000 francs : La police apporte des précisions

Le Bureau des relations publiques de la police a publié, hier, un communiqué pour apporter des éclaircissements.

« Il y a lieu de préciser que les 656 900 000 F Cfa représentent les acquisitions prévues sur trois ans, destinés à renouveler les véhicules de service et d’intervention de la police nationale ». En ce qui concerne les 90 050 000 F Cfa cités dans la presse, le Bureau des relations publiques de la police indique qu’il s’agit plutôt d’«un cumul de prix unitaires de trois catégories de véhicules constituant les 3 sous-lots du lot n°2. Pour le lot 1, qui concerne la fourniture de véhicules type 4×4 station wagon, il a été attribué à Cfao-Motors, le lot 2 (fourniture de véhicules genre berline), est revenu à Sénégalaise de l’automobile.
Le lot 3 (fourniture de véhicules de service type Suv) est attribué à Cfao et le lot 4 portant sur la fourniture de véhicules d’intervention genre pick-up double cabine mono cabine et camions transport de troupes, est revenu à EMG », précise la Police.

5 – Polémique sur les bonbons LGBT vendus aux enfants

Pour Oumar Diallo, directeur du commerce intérieur, interrogé par le journal l’Obs, « ce produit n’existe pas dans le commerce intérieur » au Sénégal. Suffisant pour que Mame Mactar Guèye apporte un démenti cinglant aux services du ministère du commerce dirigé par Mme Assome Diatta.

6 – Actu internationale

  • Tensions électorales : Près d’une quinzaine de morts en Guinée, 7 en Côte d’Ivoire, l’Afrique de l’Ouest dans la tourmente

    Au moins sept personnes sont mortes et une quarantaine ont été blessées dans des affrontements intercommunautaires qui durent depuis lundi dans et autour de Dabou, à 50 km à l’ouest d’Abidjan, à dix jours de la présidentielle en Côte-d’Ivoire.

    En Guinée, quatre corps de victimes d’armes à feu ont été déposées dans les morgues de l’Hôpital Donka et de Ignace Deen, un mort par arme blanche et deux autres par arme à feu calibre 12 ont été également enregistrés à Kissidougou. A Coyah également un citoyen de la localité a été abattu au calibre 12. Un policier a été lynché a mort à Bambéto et un autre poignardé à la Cimenterie.
  • Professeur égorgé : La France a rendu un hommage national à Samuel Paty

    « Samuel Paty a été tué parce qu’il incarnait la République qui renaît chaque jour dans les salles de classe », a dit Emmanuel Macron lors de l’hommage national qui a été rendu au professeur, dont l’assassinat, le 16 octobre, a suscité une vague d’émotion et d’indignation dans tout le pays, informe France 24.

7-Actu Sport

  • Idrissa Gana Guèye toujours poursuivi par un chat noir : Le milieu de terrain s’est blessé avant-hier  face à Manchester United et devrait manquer plusieurs semaines de compétition. L’international sénégalais souffre d’une déchirure aux ischios-jambiers.
  • Nouvelles des lions : Sadio Mané décisif lors du match Liverpool-Ajax, OM-Olympiakos : Ousseynou Ba impérial ; Kalidou Koulibaly contacté pour remplacer Van Dijk indisponible pour le reste de la saison à Liverpool.
  • Gorgui Sy Dieng élevé au Grade de Chevalier de l’Ordre national du Lion

    «Je remercie très sincèrement l’État du Sénégal pour cette haute distinction, mais aussi le peuple sénégalais pour son soutien constant et sa caution morale pour l’ensemble de nos actions. De tous les honneurs que j’ai reçus, c’est cette médaille de mon pays qui me fait le plus plaisir », a dit l’international de basket. Au-delà de ses performances sportives, le Chef de l’Etat a voulu récompenser l’engagement social de Gorgui, qui est une fierté nationale », a témoigné le Grand Chancelier de l’Ordre national du Lion, le Général Meissa Niang.

La rédaction de SenCaféActu

REVUE DE PRESSE AFRIQUE À la Une: le Nigeria fatigué des violences policières

« Depuis deux semaines, le pays est secoué par des manifestations de jeunes protestant contre la brutalité policière, relève Le Point Afrique. La méthode du président Buhari semble à bout de souffle. Le gouvernement a beau proposer de supprimer la SARS, l’unité de police très controversée, pour trouver une issue à la crise, il y a peu de chances que cela suffise. Les manifestants restent mobilisés à Lagos, Abuja, Ughelli, Ogbomosho et dans les 21 États du pays. Fait inédit, remarque encore Le Point Afrique, nombreux sont ceux qui osent désormais réclamer la démission du chef de l’État. Beaucoup d’observateurs se demandent jusqu’où peut aller ce mouvement de contestation essentiellement porté par la jeunesse du sud du pays et les femmes. »

D’autant que les récriminations et les revendications se multiplient, comme le constate L’Observateur Paalga au Burkina : « de la rage contre les flics brutaux et ripoux, les manifestants en sont arrivés aujourd’hui à pester contre le prix du carburant dans ce pays pourtant premier producteur africain d’or noir et contre celui du sac de 50 Kg de riz qui se négocie à 35 nairas soit un peu plus de 50.000 FCA, le tout sur fond de revendication de paix. Mais aujourd’hui, poursuit le quotidien ouagalais, ce ne sont plus les têtes des poulets, à l’origine de la fronde, que les croquants demandent mais la démission pure et simple du chef de l’Etat, jugé responsable des dérives dans le pays. Il faut dire, souligne encore L’Observateur Paalga, que le locataire d’Aso Rock ne semble pas avoir pris toute la mesure de la situation, lui qui devait dès le début s’adresser à ses compatriotes mais a préféré se murer dans un mutisme assourdissant. »

La Guinée sur la corde raide

À la Une également, les tensions post-électorales en Guinée… L’opposant Cellou Dalein Diallo a revendiqué dès lundi la victoire à l’élection présidentielle de dimanche et depuis le ton monte du côté du pouvoir… « La déclaration de Cellou Dalein Diallo a échaudé le camp présidentiel qui en est groggy, relève le site guinéen Aminata, notamment le gouvernement qui se réserve le droit de porter plainte mais cette déclaration a aussi pris de court la CENI qui menace de sanctionner l’opposant. »

Depuis plus de 24 h, la résidence de Cellou Dalein Diallo est encerclée par les forces de l’ordre. Ses partisans étaient descendus dans les rues à Conakry, dès lundi soir après sa déclaration annonçant être sorti vainqueur de l’élection présidentielle dès le premier tour. Et des violences se sont produites. Notamment un jeune garçon de 14 ans a été tué par balles, apparemment par les forces de l’ordre.

Le site d’information Ledjely a recueilli le témoignage du père : « mes enfants ont profité de mon sommeil pour sortir observer la joie des partisans de Cellou Dalein Diallo. J’étais donc à la maison quand des enfants sont venus pour me dire que mon fils avait reçu une balle et que des gens l’avaient envoyé à la clinique (où il a succombé). (…) Dieu jugera ceux qui ont été à la base de son assassinat. »

« Un sentiment d’impuissance, commente Ledjely, que ressentent de nombreuses familles guinéennes dont les proches ont été assassinés par les forces de défense et de sécurité sans que les coupables et les commanditaires ne soient identifiés. Selon l’UFDG, principal parti d’opposition, deux autres cas d’assassinat ont été enregistrés lundi à Hamdallaye et à la Carrière. Ce qui porte le bilan à trois morts. De nombreux cas de blessés dont certains par balles sont également rapportés. »

Que peut faire la communauté internationale ?

Alors attention, prévient Le Pays au Burkina, « les trois morts qu’annonce l’UFDG à la suite des heurts qui ont accompagné la revendication de la victoire de son président, sont les signes avant-coureurs de l’éruption meurtrière que promet le volcan guinéen. Le pire peut cependant être évité, estime le quotidien ouagalais, si la communauté internationale se donne les moyens de mettre la pression sur le pouvoir en place afin que les résultats des élections soient conformes à la vérité des urnes. Mais on peut douter de la sincérité de certains acteurs de cette communauté internationale qui ressemblent à des pêcheurs eaux troubles. Et au nombre de ces derniers, il faut compter en premier la CEDEAO, s’exclame Le Pays. On peut, en effet, mettre à l’index le jeu trouble de l’organisation communautaire dans cette crise guinéenne. Car, c’est elle qui, en effet, avait donné son quitus au processus électoral, rappelle le journal, malgré les cris d’orfraie de l’opposition et les réserves de l’OIF, l’organisation internationale de la francophonie. »

SenCaféActu du 19 octobre 2020

REVUE DE PRESSE SENCAFÉACTU

1 – Direction du Parti socialiste : Serigne Mbaye « les militants comptent sur moi pour diriger le parti, le Ps ne se dissoudra jamais dans l’APR »

Le ministre de l’hydraulique et de l’assainissement et éminent membre du directoire du Parti socialiste s’est prononcé sur l’intérim de Aminata Mbengue Ndiaye et l’avenir du parti. Dans un entretien relayé par les Echos et Source A, Serigne Mbaye Thiam est formel : « un intérim ne doit pas être du long terme. Il doit avoir une fin, à partir de laquelle on procède aux renouvellements. Si les camarades décident que Serigne Mbaye Thiam est le meilleur profil pour diriger le Ps, je vais accepter. Le Ps ne se dissoudra jamais dans l’APR, c’est un schéma qu’on ne peut même pas envisager. Pour le 3eme mandat, on va se déterminer quand nous aurons tous les éléments d’appréciation »

2 – L’orientation des nouveaux bacheliers démarre ce lundi : Le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation va procéder, ce lundi, à l’installation de la commission nationale chargée de la supervision et du suivi du processus d’orientation des nouveaux bacheliers, annonce un communiqué reçu à l’APS. La cérémonie est prévue à partir de 10h30 à la sphère ministérielle de Diamniadio, précise la même source.

3 – Affaire Terme Sud  et cession de biens appartenant à l’Etat : Ousmane Sonko dépose deux questions écrites à l’Assemblée nationale

Ousmane Sonko a déposé deux questions écrites sur l’affaire Terme Sud et la cession de biens immobiliers appartenant à l’Etat. « Loin des passions, le débat sur la transparence dans la gestion de nos biens publics doit se tenir sur la base de données techniques, juridiques et factuelles irréfutables, n’en déplaise aux adeptes des diversions médiatiques et de la manipulation de masse. C’est pourquoi j’ai déposé le vendredi passé deux séries de questions écrites sur la table du gouvernement ; conformément aux dispositions des articles 192 et suivants du règlement intérieur de l’Assemblée nationale Le gouvernement est obligatoirement tenu d’y répondre dans un délai d’un mois », a écrit hier Sonko sur sa page Facebook (Voir document)

4 – Maouloud 2020 : Ce sera le 29 octobre selon la commission nationale d’observation du croissant lunaire, le Khalife Serigne Babacar Sy Mansour rappelle la célébration dans l’intimité familiale

La commission nationale de concertation sur le croissant lunaire s’est réunie ce samedi 17 Octobre pour observer l’apparition du croissant lunaire marquant la fin du mois de SAFAR. Apres avoir observé et recueilli des informations auprès des populations, la commission informe les musulmans qu’elle n’a reçu aucune information concernant l’apparition du croissant lunaire. Ainsi, le 1er jour du mois de Rabi-Al Awal (Gamou) 1442 correspond au Lundi 19 octobre 2020, de ce fait, la nuit du Mawlid sera célébrée dans la nuit du Jeudi 29 Octobre 2020.

Le Khalif General des Tidianes Serigne Babacar Sy Mansour invite les fidèles à célébrer le Gamou dans l’intimité familiale, Burds y compris, tout en insistant sur le respect des mesures de prévention, à la solidarité, l’entraide, et à la prière pour vaincre ce fléau. (avec Asfiyahi.org)

5 – Tendance baissière de la pandémie : Aly Ngouille Ndiaye alerte sur le relâchement des populations sur les mesures barrières

Le ministre de l’Intérieur a profité d’une visite à Linguère des dignitaires lébous à Dakar pour alerter sur le relâchement sur les mesures barrières. « Les populations ont tendance à baisser les bras. On a constaté un relâchement par les populations des gestes barrières », a déploré Aly Ngouille Ndiaye qui appelle toutefois les parents à sensibiliser les jeunes car, indique-t-il, les statistiques ont montré que la Covid-19 a emporté plus de personnes âgées que de jeunes. « Depuis un certain temps, nous avons une moyenne qui tourne autour 20  personnes nouvellement infectées par jour dont certains cas importés qui reviennent. Pour cela, nous sommes en train de nous ajuster pour nous assurer que ceux qui viennent ici ont fait le test récent avant de venir… L’état est en train de mettre en place un dispositif pour faire des tests rapides en vue de protéger les populations », rapporte le correspondant de Seneweb à Linguère.

Mais aujourd’hui, avec cette tendance baissière de la maladie  du coronavirus au Sénégal, le ministre invite toutes les forces de la nation à s’investir davantage pour le respect des mesures barrières afin d’éviter que les populations soient prises à un relâchement.

6 – Actu Internationale

  • Guinée : Alpha Condé et Cellou Dalein Diallo revendiquent chacun la victoire, les diplomates basés à Conakry mettent la pression sur Condé pour accepter le verdict des urnes

    Les Diplomates basés en Guinée mettraient la pression sur le Président sortant Alpha Condé pour qu’il  accepte sa défaite afin d’éviter un bain de sang. En retour, Conde essayerait de négocier un second tour pour éviter un revers humiliant dès le 1er Tour. Pour le moment, les sondages sortis des urnes placeraient Mamadou Cellou Diallo en tête avec 58,77%, suivi d’Alpha Conde avec 38,40%.  Les autres totalisent 2,83%.
  • France :Enseignant décapité : l’Elysée annonce des actions « concrètes », 231 personnes expulsées de France dès ce lundi

    Le chef de l’État « a demandé qu’on passe rapidement à l’action et qu’on ne laisse aucun répit à ceux qui s’organisent pour s’opposer à l’ordre républicain », a ajouté l’Élysée, à l’issue de cette réunion de 2H30 avec six ministres et le procureur anti-terroriste Jean-François Ricard.

    Selon l’Élysée, les auteurs de 80 messages de soutien sur les réseaux sociaux à l’assaillant seront contrôlés dès lundi. Par ailleurs, le gouvernement ordonnera l’expulsion de 231 personnes fichées S pour radicalisation, selon des informations d’Europe 1 qui ont été confirmées à Reuters par une source syndicale. (Avec  France 24)

7 – Actu Sport

  • Sadio Mané, Krépin Diatta, Habib Diallo et Opa Nguette ont été buteurs avec leurs clubs respectifs, ce week end. Cheikhou Kouyaté accroché avec Crystal Palace, a atteint la barre symbolique avec son club. Titulaire lors de cette rencontre de la 5e journée, Cheikh Kouyaté atteint la barre des 200 matchs en Premier League. Le club de South Norwood a été malheureusement accroché hier par Brighton. A West Ham où il a évolué de 2014 -2018, le milieu de terrain défensif a disputé 129 matchs et inscrit 12 buts. Depuis aout 2018 avec les Super Eagles, il totalise donc aujourd’hui 71 matchs et 2 buts.
  • Catastrophe pour Liverpool : Van Dijk absent pour plusieurs mois

    Les pires craintes de Jürgen Klopp se sont confirmées dimanche: le défenseur néerlandais Virgil van Dijk, touché aux ligaments du genou droit lors du derby contre Everton (2-2), sera opéré et très probablement absent plusieurs mois, a annoncé Liverpool.  « Van Dijk subira une opération chirurgicale pour la blessure au genou subie pendant le nul 2-2 à Everton, samedi, ont annoncé les Reds qui évoquent des « ligaments endommagés » sans plus de précisions. (Avec AFP)

La rédaction de SenCaféActu

SenCaféActu du 17 octobre 2020

1 – Audition : Souleymane Teliko convoqué  à Ziguinchor puis reporté

Le président de l’UMS devait faire à la commission de discipline lundi, comme le stipule le communiqué ci-dessous, mais aux dernières nouvelles la séance a été reportée au 28 octobre. (Communiqué)

2 – Evaluation du dispositif sanitaire de l’AIBD : Pour Abdoulaye Diouf Sarr « Le cas importé est porteur de risque. Il peut être source de propagation de la pandémie au niveau de la communauté… »

« Nous avons fait de bons résultats. Je peux même dire que nous sommes en train d’atterrir. Mais il faut reconnaître qu’il y a des zones de turbulence. Nous nous sommes rendu compte qu’il y a des poches d’inefficiences. Notre taux de positivité est actuellement supérieur ou égal à 2% de manière successive pendant un certain temps. Mais il y ‘a un phénomène qui était traité au début de la pandémie qui revient : c’est le Cas Importé », dira-t-il. « Le cas importé est porteur de risques. S’il n’est pas traité, il peut être source de propagation de la pandémie au niveau de la communauté. Cette poche d’inefficience est liée à l’environnement international. Le Sénégal n’est pas un pays isolé. Il joue dans le concert international. Mais on doit tout faire pour tendre vers le risque Zéro », a annoncé le ministre de la santé en visite à l’AIBD
Ainsi le MSAS, repris par Dakaractu, prône pour la zéro tolérance aux tests  négatifs de 7 jours minimum qu’il faut effectuer avant d’embarquer pour un aéroport du Sénégal. Cette circulaire est donc un garrot qui va freiner les cas importés selon toujours Abdoulaye Diouf Sarr qui s’exprimait en marge de cette réunion triangulaire qui s’est tenue ce 16 octobre à l’Annexe du MTTA à l’AIBD.

3 – Khalifat des thiantacounes : Sokhna Aida Diallo assure ne pas revendiquer ce titre

C’est à travers un communiqué rendu public, hier vendredi,  que la veuve de Cheikh Béthio Thioune informe ne « revendiquer que le titre de talibé de Serigne Béthio Thioune ». Sokhna Aïda précise que tout acte à l’encontre de ce principe « n’engage que la responsabilité de son auteur.» (Communiqué)

4 – Après 5 mois de fermeture, le président Adama Barrow ouvre les frontières terrestres, aériennes et maritimes de la Gambie. Les casinos et les discothèques sont aussi rouverts. (Document)

5 – La cérémonie de lancement des opérations de vente des cartes et de renouvellement des structures du Parti démocratique sénégalais (PDS) a viré au pugilat.

Alors que les militants s’attendaient à un déroulement tranquille des activités, la rencontre a subitement pris une autre tournure. Selon nos confrères de l’As, l’absence de Bara Gaye a été l’élément déclencheur. Dans la salle, le nom du maire de Yeumbeul, par ailleurs premier secrétaire général national adjoint, a été évoqué, mais cela n’était pas du goût de certains. Des échanges musclés vont suivre, bloquant ainsi le déroulement des activités. (Senego).

6 – Actu Internationale

  • France : Un enseignant décapité pour avoir montré les caricatures de Mahomet en classe

    Un homme a été décapité en fin d’après-midi vendredi à Conflans Saint-Honorine (Yvelines). Son agresseur présumé a été tué par balles par la police dans la ville voisine d’Eragny (Val-d’Oise).

    Pris en chasse par des policiers de la Bac quelques centaines de mètres plus loin, dans la ville voisine d’Eragny (Val-d’Oise), le suspect aurait menacé les agents avec un couteau qui ont ouvert le feu et l’ont mortellement atteint.

    La victime est un professeur d’histoire du collège du Bois-d’Aulne à Conflans Sainte-Honorine ayant montré les caricatures de Mahometen classe lors d’un cours sur la liberté d’expression. Selon Actu17 cité par Bmtv, l’assaillant a revendiqué son acte sur Twitter, en diffusant la photo de la victime décédée. « A Macron, le dirigeant des infidèles, j’ai exécuté un de tes chiens de l’enfer qui a osé rabaisser Muhammad», a-t-il écrit. Son compte a été suspendu.
  • Panne mondiale : Twitter touché par une coupure d’origine non identifiée

    L’origine de la panne est encore inconnue, mais elle intervient au plus mauvais moment, à moins de trois semaines de l’élection américaine. Une panne mondiale de deux bonnes heures dans la nuit du jeudi au vendredi, à priori d’ordre technique, un incident dont le réseau social se serait bien passé après une controverse sur sa gestion controversée d’un article politique sur Joe Biden, en pleine campagne pour la présidentielle américaine. « Twitter a été à plat pour beaucoup d’entre vous et nous travaillons à un retour à la normale pour tout le monde », a tweeté le groupe californien. « Nous avons quelques problèmes avec nos systèmes et aucune preuve d’une faille de sécurité ou d’un piratage », a indiqué la plateforme.

7 – Actu Sport

  • Après un séjour au Sénégal, Sada Thioub est rentré malade : L’attaquant sénégalais d’Angers Sada Thioub pourrait manquer la réception de Metz ce dimanche pour le compte de la septième journée de la Ligue 1 française. En effet, le joueur de 25 qui a récemment honoré sa cinquième sélection avec l’équipe nationale du Sénégal, est rentré, ce mercredi, malade. Mis au repos, Sada Thioub avait manqué les séances d’entrainements d’Angers ce jeudi. Auteur d’un but cette saison, l’ailier sénégalais est donc incertain face à Metz.
  • Blessé avec la sélection nationale du Sénégal, Edouard Mendy qui avait manqué la rencontre amicale Sénégal-Maroc, sera aussi absent contre Southampton samedi. Touché à la cuisse après un match avec le Sénégal, le portier est sur la liste des joueurs absents pour ce match de la 5e journée de la premier League, selon Wiwsport.
  • L’aveu terrible du président de la fédé de foot  Augustin Senghor : « La fédération n’a pas les moyens financiers pour organiser les matches des lions du mois de novembre »

    Dans un entretien vidéo exploité par notre confrère Pape Guèye Diop de seneweb, le président de la fédération sénégalaise de football,  Me Augustin Senghor, est revenu sur le bilan des deux matchs amicaux des Lions. S’il parle de bilan sportif mitigé, le président a mis l’accent sur le plan financier. Selon le patron de la FSF, l’institution sort de ces matches sans aucune ressource financière. Il fait appel au ministre des Sports pour les suppléer lors des prochaines échéances à venir. Néanmoins, il a reconnu que la grande satisfaction de la fenêtre octobre reste le volet médical.

SenCaféActu du 16 octobre 2020

1 – Espagne : « 1139 migrants sénégalais sont arrivés entre samedi dernier et hier jeudi », révèle Mme Awa Ndiaye, interprète sénégalaise vivant à Tenerife

Le phénomène de la migration clandestine des jeunes prend une ampleur jamais égalée dans notre pays. Selon Awa Ndiaye, une dame qui travaille dans le dispositif d’accueil des migrants en Espagne interrogée sur la Rfm, samedi dernier 1000 jeunes ont débarqué, avant-hier, 72 et hier 67 ont réussi les côtes espagnoles. La particularité de ce phénomène, au-delà des chiffres, est que plus de 90% des migrants clandestins sont des pécheurs qui ont confié à Mme Awa Ndiaye « qu’ils n’ont plus de poissons à pécher au Sénégal à cause des bateaux étrangers ». Ils sont tous originaires de la Petite côte, de Saint Louis, Yenne, Mbour…

2 – Terrain situé à côté Masalikul Jinaan : Les Imams et Oulémas se rebellent contre le maire de Grand Dakar, Jean Baptiste Diouf

« Le maire de la commune de Grand Dakar, Jean Baptiste Diouf, a attribué notre terrain à ses militants, notamment à un certain Momar Fall. Ce terrain nous a été donné par le Président Senghor pour un projet de construction d’une mosquée et nous laisserons personne l’occuper », a dit Imam Oumar Diène secrétaire général de l’association des imams et oulémas du Sénégal. Interpellé par la Rfm, le maire Jean Baptiste Diouf a assuré qu’il n’a jamais donné une autorisation de construire ou une quelconque attribution à ce monsieur Momar Fall « qu’il ne connait même pas » et il défie les Imams de lui montrer un papier qu’il a signé pour ce monsieur Fall. Les Imams disent qu’ils continueront à veiller sur les lieux pour faire face à toute tentative de confiscation, alerte Imam Oumar Diène.

3 – Bonne nouvelle pour le monde rural : Le Sénégal obtient 50 milliards pour l’électrification de 1000 villages

L’information est passée inaperçue, malgré son caractère important pour les milliers de sénégalais qui vont accéder à l’électricité. Mercredi dernier, lors du conseil des ministres, « Macky Sall a informé les membres du gouvernement « de sa participation, le 14 octobre, à une visioconférence organisée par le Fonds vert climat sur le financement de l’énergie propre, qui apporte un concours de 75,45 millions d’euros (environ 50 milliards de francs CFA) au Sénégal pour l’électrification solaire rurale de 1.000 villages », pouvait-on lire dans le communiqué.

4 – Audit : Mme Ngoné Ndour PCA de la  SODAV se félicite de l’instruction donnée, en Conseil des ministres du 14 octobre 2020, par le Président de la République »

Selon la PCA Ngoné Ndour, « la SODAV se  réjouit  ainsi de la mise en place de cette Commission de contrôle qu’elle n’a cessé de réclamer et qui est une exigence de l’article 124 de la loi 2008-09 sur le droit d’auteur et les droits voisins. Sa mise en place n’incombait point à la SODAV. Les membres de cette commission sont indiqués et désignés selon le document par la loi 2008-09 et seront nommés par un acte réglementaire ».
Cette commission va produire des rapports qui vont permettre de vulgariser tous les efforts fournis par la SODAV depuis son avènement pour le bien-être de la communauté artistique, assure la direction de la SODAV qui « assure sa disponibilité à prêter une  franche et loyale »collaboration à la commission permanente de contrôle pour lui permettre d’exécuter sa mission dans les meilleures conditions. »

5 – Affaire des 94 milliards : Un an après la plainte de Mamour Diallo, le dossier dort dans les tiroirs

Le 15 octobre 2019, Mamour Diallo portait plainte, devant le procureur, contre Ousmane Sonko, leader de Pastef, dans l’affaire dite des 94 milliards de Fcfa. Un an jour pour jour après, cette plainte dort toujours dans les tiroirs. Selon les informations de nos confrères de Libération online, à la date d’aujourd’hui, aucune enquête préliminaire n’a été ouverte.

6 – Actu Internationale

  • Gestion de la crise du Covid-19 : Le domicile de Sibeth Ndiaye perquisitionné

    Des perquisitions ont été menées, jeudi 15 octobre, chez le ministre de la Santé Olivier Véran, le directeur général de la santé Jérôme Salomon, l’ancien Premier ministre Edouard Philippe, l’ex-ministre de la Santé Agnès Buzyn, Sibeth Ndiaye, ancienne porte-parole du gouvernement. Ces opérations s’inscrivent dans le cadre d’une information judiciaire ouverte, en juillet, à l’encontre d’Edouard Philippe, Agnès Buzyn et Olivier Véran pour leur gestion de la crise du coronavirus, informe Francetvinfo.
  • Présidentielle en Guinée : Le camp de Condé accuse Célou Dalein Diallo d’avoir trafiqué des images du Magal de Touba

     «Vous savez, nos adversaires ont beaucoup de tactiques. L’une des tactiques, c’est ce qu’on appelle les fake-news. Ils prennent des images, ils font de la falsification, ils affichent. Vous savez ce qui est arrivé ? Avant-hier sur France 24, les images d’un passage de l’UFDG(le parti de Dalein Diallo) à Kissidougou ont été décortiquées. Et il en est ressorti que le monde qu’on a présenté comme Kissidougou, c’était le monde de Touba au Sénégal. Quelle honte ! Quelle malhonnêteté ! Mais nous leur répondrons le 18 octobre », a déclaré, selon Africaguinée.com, le directeur de campagne d’Alpha Condé.

7 – Actu Sport

  • Coup d’arrêt terrible : Ibrahima Niane, victime d’une rupture des ligaments, absent pour plusieurs mois

    Actuel meilleur buteur de Ligue 1 Uber Eats, Ibrahima Niane a été victime d’une rupture des ligaments croisés du genou ce mercredi. L’attaquant grenat sera donc absent des terrains de l’élite pendant plusieurs mois. Auteur d’un début de saison réussi, Ibrahima Niane a trouvé le chemin des filets à six reprises depuis l’ouverture du championnat. Récemment, l’international U20 sénégalais a inscrit son premier triplé en Ligue 1 Uber Eats, lors de la réception du FC Lorient (3-1) le 4 octobre dernier. L’ensemble du FC Metz se veut uni derrière son jeune attaquant dans cette épreuve, et espère le revoir sur les terrains de l’élite le plus rapidement possible ! (fcmetz.com)
  • Ouf de soulagement pour les sportifs : Les travaux de réfection du stade Léopold Senghor démarrent finalement en Janvier pour 2 ans

    « Nous comptons démarrer en janvier 2021 et la durée de livraison sera de 24 mois. Nous allons avoir une infrastructure moderne, accueillante, qui aura toutes les commodités pour accueillir les sportifs », a annoncé le nouveau directeur du stade Léopold Senghor. Monsieur Youssoupha Sy a fait cette révélation, avant-hier, lors de sa passation de service avec Cecile Faye qui quitte la direction de LSS pour le comité des J.O de  la jeunesse de 2026. Le nouveau directeur, cité par le journal Stades, assure que le premier défi sera l’entretien. D’ailleurs, la mise en place d’une équipe de maintenance est prévue pour veiller sur l’état de dégradation des installations, a-t-il assuré.

La rédaction de SenCaféActu

SenCaféActu du 15 octobre 2020.

1 – Affaire Aliou Dembourou Sow : Moustapha Niasse se prononce et exclut une auto-saisine de l’Assemblée sur cette affaire

« L’Assemblée nationale ne peut s’autosaisir que lorsqu’elle en a la compétence, elle ne peut remplacer ni le Conseil constitutionnel, ni la  Cour Suprême », a précisé le président de l’Assemblée, hier lors de l’ouverture de la session unique 2020-2021 de l’hémicycle. Moustapha Niasse faisait cette précision, après une saisine écrite du député Malick Guèye et les demandes orales des députés de l’opposition qui exigeaient la démission de leur collègue Aliou Dembourou Sow de l’APR assortie d’une résolution votée par toutes les composantes de l’Assemblée.

2 – Cheikh Issa Sall dévoile le contenu de l’audience entre Mansour Faye et Ousmane Sonko et prend un tsunami d’insultes

 « Ce qu’il voulait, c’est que le président Macky Sall torde la main de la Justice pour que Taïbou Ndiaye soit libéré. C’était durant la traque des biens mal acquis. Et parmi tous ceux qui étaient poursuivis à l’époque, seul Taïbou Ndiaye avait signé un Pv de médiation, même si après il avait récusé. Et donc si Sonko estime qu’il est le meilleur, le plus propre, alors qu’il passe en dessous pour tirer d’affaire quelqu’un qui a accepté de transiger, c’est contraire au visage qu’il présente aux sénégalais », a-t-il déclaré sur la RFM. Mais, M. Sall indique «qu’en vertu de la séparation des pouvoirs, le président ne pouvait pas intervenir sur la procédure pour demander aux magistrats d’aller dans un sens ou dans un autre. ». Le DG de l’ADM a aussi révélé avoir reçu des insultes d’un niveau incroyable, insultes qu’il toujours n’arrive pas comprendre.

3 – Covid-19/Gestion des cas importés : Macky Sall demande de serrer la vis autour  des frontières du Sénégal

 « Le Chef de l’État a évoqué le renforcement de la veille dans la gestion de la pandémie de la COVID-19. À cet effet, il a notamment demandé aux Ministres en charge de la Santé, de l’Intérieur, des Forces armées et des Transports aériens, de veiller, particulièrement, au niveau de nos frontières, à la maîtrise des cas importés qui se sont multipliés au cours de ces dernières semaines. Il a demandé au Gouvernement d’accentuer la sensibilisation des populations pour éviter une nouvelle vague de contamination », indique le communiqué du conseil des ministres de ce mercredi.

4 – Les confidences de Moustapha Cissé Lo : « Depuis juillet, je suis malade, ma seule ambition c’est de retrouver ma santé… »

Ejecté du bureau de l’Assemblée nationale, Moustapha Cissé Lo s’est confié à nos confrères du journal Les Echos. « Abdou Mbow est mon ami, mon jeune frère. Nous avons créé le parti ensemble. Je n’ai pas de problème avec le Président, j’ai des problèmes avec les gens du parti. Depuis juillet, je suis malade. Ma seule ambition, les seules ambitions que j’ai, pour le moment, c’est de retrouver ma santé. Le Président m’a envoyé un de ses ministres venir me voir pendant le Magal », a confié Cissé Lo.

5 – Gestion de la pandémie Covid-19: Le Sénégal exige, à partir du 1er novembre, un test négatif aux voyageurs avant leur arrivée au Sénégal

« Il est porté à l’attention des compagnies aériennes desservant les aéroports du Sénégal que, conformément aux amendements apportés aux circulaires indiquées en référence, un test RT-PCR COVID-19 négatif datant de moins de sept (07) jours à compter de la date de rendu des résultats délivrés par un laboratoire situé dans l’Etat où le passager a commencé le voyage et figurant sur la liste des laboratoires agréés par cet Etat ou par un organisme sanitaire international reconnu par les Autorités sanitaires compétentes du pays d’origine ou de départ, est requis pour tout passager embarquant pour un aéroport du Sénégal.
Cette disposition rendue obligatoire, entre en vigueur le 01 novembre 2020 à 00h01 min », lit-on dans la circulaire du ministère du tourisme.

6 – Actu International

  • Alpha Condé : « Ceux qui veulent m’envoyer au cimetière, ils iront avant moi »

    Lors d’un entretien accordé à RFI, Cellou Dalein Diallo affirmait que le président sortant, son adversaire pour la présidentielle de dimanche prochain, n’avait pas de force pour faire campagne. Face à ses militants, Alpha Condé n’a pas épargné son principal opposant.  « Ils sont venus vous dire le président est malade. Ceux qui veulent m’envoyer au cimetière, ils iront avant moi », a-t-il avertit.
  • Le Consulat du Sénégal à Paris, touché par le coronavirus, ferme ses services

    « Suite à un cas avéré et plusieurs cas suspects au Covid-19, nous avons décidé de fermer les services passeport et carte d’identité nationale jusqu’au vendredi 16 vendredi inclus. Cette décision tend à protéger autant les usagers que le personnel… », informe le Consul Général à Paris
  • Covid-19 : Emmanuel Macron décrète le couvre-feu à Paris et dans 8 autres métropoles à partir de samedi

    Ce couvre-feu qui prendra effet samedi 17 octobre à 00h00 sera valable entre 21h00 et 06h00 pour quatre semaines. Les métropoles concernées sont Paris et l’Ile-de-France, Grenoble, Lille, Lyon, Aix-Marseille, Montpellier, Rouen, Saint-Etienne et Toulouse.

7 – Actu Sport

  • Mbaye Guèye ancien lutteur hospitalisé : Il a été le premier tigre de Fass. Mbaye Gueye, puisque c’est de lui qu’il s’agit, en a fait rêver beaucoup. Mais, l’ancienne gloire a fait un accident cardio-vasculaire (avc) depuis quelques mois. Il est hospitalisé par son jeune frère Moustapha Guèye, lui-même, ancien tigre de fass, informe Khady Faye de Igfm. Pour rappel Balla Gaye 2 est l’un des rares lutteurs à avoir fait un geste pour Mbaye Gueye en débloquant la somme de 500.000 frs.
  • Soulagement de la FSF: Tous les lions testés négatifs au Covid-19, après leur séjour au Sénégal

    « Le groupe du Sénégal se porte bien. Nous avons effectué les tests au même titre que la partie mauritanienne. À ce jour, nous n’avons pas encore connu de cas positifs. C’est aussi l’occasion d’exprimer toute notre solidarité à la délégation mauritanienne qui était venue pour jouer. Et elle a accepté de soumettre, comme l’exige le protocole », indique Augustin Senghor repris par wiwsport.
  • CAN FIBA : Les lionnes du basket directement qualifiées 

    Le Sénégal, vice-championne d’Afrique de basket, est qualifiée directement à la prochaine CAN 2021, selon une information de la FIBA rendue publique ce mercredi.

La rédaction de SenCaféActu

SenCaféActu du 14 Octobre 2020

1 – Affaire Aliou Dembourou Sow : L’Apr dénonce des propos du député et exprime ses « regrets »

« Dans une déclaration largement diffusée sur les réseaux sociaux, notre camarade Aliou Dembourou Sow a tenu des propos inacceptables et inopportuns. L’Alliance pour la République tient à exprimer ses regrets. Aussi, l’Apr se démarque de tout propos et de toute démarche, aux antipodes de la ligne du parti, clairement exprimée à maintes reprises par le président du parti et par nos différentes instances.
Enfin, l’Alliance pour la République appelle les responsables et militants à éviter les débats stériles et à rester mobilisés derrière Sem le Président Sall, pour un Sénégal tourné vers l’émergence avec une société solidaire, dans un État de droit.
Fait à Dakar, le 13 octobre 2020
Le Porte-parole national
Seydou Guèye »

2 – Gamou 2020 : Tivaouane : le khalife cohérent dans sa démarche, les Moustarchidines, Médina Baye et la famille Ndieguène célèbrent le Maouloud

Les talibés disent se conformer à la décision du khalife général des Tidianes, Serigne Babacar Sy Mansour, prônant le Mawlid chez soi. Ils indiquent que les raisons évoquées par le marabout peuvent justifier une telle mesure. « C’est devant la persistance de la pandémie dans notre pays et le monde entier, après avoir pris les conseils avisés des hommes de l’art et des juristes consultes, conformément à l’injonction coranique et après une large concertation avec la famille de notre vénéré maître Cheikh al-Saïdi al-Hadji Malick, que le Khalife des Tidianes a jugé utile et salutaire d’inviter les fidèles à célébrer le Gamou dans l’intimité de leur foyer », a déclaré hier le porte-parole du jour Ndiol Fouta. Pendant ce temps, le service de communication des Moustarchidines  annoncait que leur mouvement va célébrer le  Maouloud dans l’espace du Champ de course de Tivaouane. Une décision prise par leur responsable moral, Serigne Moustapha Sy à la suite d’une réunion avec le comité d’organisation.

3 – Plan décennal de lutte contre les inondations : Macky Sall annonce que 506 milliards ont été investis

Hier en conseil présidentiel sur les inondations, le Chef de l’Etat a revelé  que 506 milliards de F Cfa représentent 66% du budget du plan décennal de lutte contre les inondations, ont été investis dans ce plan. Lequel a été arrêté à 750 milliards de F Cfa. Le Plan Décennal (2012-2022) de Lutte contre les Inondations PDLI a été adopté  en septembre 2012. Il est articulé autour de quatre volets essentiels : l’amélioration de la connaissance des zones d’inondation, le relogement des populations sinistrées, la planification, l’aménagement des villes et un important aspect relatif au renforcement de la résilience des villes consistant, entre autres, à réaliser des ouvrages de drainage d’eaux pluviales.

4 – Me Moussa Diop tape sur Barth : « Être prêt quand on insulte c’est également être prêt à répondre devant le tribunal »

Me Moussa Diop qui s’est constitué partie civile dans cette affaire s’est opposé au renvoi qui, laisse-t-il entendre, a été sollicité pour la troisième fois par la défense. « Je pense qu’il faut arrêter de jouer avec la justice et d’essayer de narguer la justice. Vous vous souvenez quand il tenait des propos injurieux, diffamatoires et publiquement, il disait qu’il était prêt et que si j’étais un homme, de porter plainte. Être prêt quand on insulte c’est également être prêt à répondre devant le tribunal », a confié Me Moussa Diop à la sortie de l’audience.
Tôt ou tard il viendra répondre de ce qu’il a dit. Nous sommes dans un pays démocratique où la liberté de chacun s’arrête là où commence celle de l’autre. Il n’est pas permis d’insulter impunément alors que vous n’avez aucune preuve de ce que vous dites et juste pour jouer à la témérité », a expliqué Me Diop repris par dakaractu.

5 – Le colonel Mouhamadou Sall, qui avait tué sa fille âgée de six ans, a été inculpé, ce mardi, pour assassinat. 

Déféré au parquet, vendredi dernier, il a finalement été placé sous contrôle judiciaire, ce mardi 13 octobre, avant d’être interné à l’hôpital psychiatrique de Thiaroye. Ce, suite à son face-à-face avec le juge instructeur. Une décision qui « conforte » dans une certaine mesure la thèse de la démence avancée par une partie de l’opinion au début de cette troublante affaire.

6 – Actu Internationale

  • Le Sénégal réélu au Conseil des Droits de l’homme de l’Onu:  

16 États ont été élus au Conseil des droits de l’homme de l’Onu, dont le Sénégal, pour un nouveau mandat de 3 ans. Notre pays arrive premier à l’issue du vote comme lors de son élection comme membre non permanent au Conseil de sécurité le 16 octobre 2017. Il totalise 188 voix devant la Côte d’ivoire 182, 180 pour le Malawi et 176 pour le Gabon pour les sièges du groupe des Etats de l’Afrique.

  • Mali : 12 militaires et 12 civils tués par des terroristes

Au moins 12 militaires maliens ont été tués dans deux attaques successives dans le centre du Mali, près de la frontière burkinabé, a annoncé l’armée, mardi, dans un communiqué. Douze civils, dont deux femmes et un enfant, ont également périUn camp militaire à Sokoura, dans le cercle de Bankass, au centre du Mali, « a fait l’objet d’une attaque terroriste » dans la nuit de lundi à mardi, a indiqué l’armée malienne dans un communiqué daté du 13 octobre. (France 24).

7 – Actu Sport

  • Annulation en série de matches à cause du Covid-19 : Faut-il s’inquiéter ?

Six matches de préparation aux qualifications pour la Coupe d’Afrique des nations 2021 ont été annulés à cause du Covid-19, entre le 7 et le 13 octobre 2020. À un mois de la reprise des éliminatoires pour la CAN 2021, faut-il s’en inquiéter ? Après Libye-Togo, Tunisie U20-Comores, Guinée-Bissau-Angola, Guinée-Gambie, Mali-Iran, c’est au tour de Sénégal- Mauritanie d’être annulé. Toutes ces rencontres ont subi le même sort, mais pour des raisons différentes liées au nouveau coronavirus. À un mois de la reprise des qualifications pour la Coupe d’Afrique des nations 2021, faut-il s’inquiéter ou au contraire être rassuré par le déroulement de cette trêve internationale du mois d’octobre ? Les journées 3 et 4 sont en effet programmées entre le 9 et le 17 novembre 2020, avec 48 matches à disputer en l’espace de neuf jours, rappelle wiwsport.

  • La Fédération portugaise a expliqué hier après-midi pourquoi l’entraînement prévu dans la matinée a été retardé

Cristiano Ronaldo, le capitaine de la Seleçao, a été testé positif au Covid-19 mais il est asymptomatique. Tous les autres joueurs de la sélection sont, eux, négatifs. Il a quitté le rassemblement et été placé en quarantaine. Rappelons que le Turinois avait quitté l’Italie, la semaine dernière, sans l’accord des autorités sanitaires italiennes, pour rejoindre l’équipe nationale.

La rédaction de SenCaféActu

SenCaféActu du 13 octobre 2020 .

1 – Conséquences de la pandémie : Les mairies ont perdu jusqu’à 70% de leurs recettes, certaines communes ne peuvent plus payer les salaires. Aminata Mbengue Ndiaye et Aliou Sall appellent l’Etat à la rescousse

Aminata Mbengue présidente du HCCT a lancé un appel au Chef de l’Etat pour sauver les milliers de travailleurs des mairies en autorisant une rallonge budgétaire pour permettre aux collectivités locales de boucler l’année 2020. Ce plaidoyer de la présidente du HCCT a été fait après une session d’échanges entre l’association des maires dirigée par leur président Aliou Sall et les conseillers du HCCT. Le président de l’AMS a révélé que les communes ont beaucoup souffert de la pandémie, avec comme conséquence la perte de recettes qui va 25% à 70%, et que certains maires ne peuvent même plus assurer le payement des salaires des travailleurs

2 – Téléthon : Barthelemy Dias cherche 100 millions pour les familles déguerpies de Terme Sud

Le maire de Sicap Mermoz-Baobabs a annoncé sur la SenTv l’organisation d’un téléthon dont l’objectif est d’atteindre 100 millions à verser aux familles des militaires déguerpies de Terme Sud à Ouakam. Barthelemy Dias va organiser ce téléthon en collaboration avec D-Média de Bougane Guèye Dany. Ousmane Sonko a profité de sa visite aux familles ce lundi, pour demander aux sénégalais de multiplier l’objectif des 100 millions par 5.

3 – Sortie malencontreuse du député Aliou Dembourou Sow : Son collègue de l’Assemblée, Malick Guèye, introduit un projet de résolution pour dénoncer les propos dangereux de leur collègue

«Le débat de cette nature n’honore ni l’Assemblée nationale, encore moins le peuple sénégalais», regrette le député du Grand parti. A ce titre, Malick Guèye a invité les différents groupes parlementaires et les non-inscrits à s’accorder, après l’ouverture de la session du 14 octobre prochain, sur une résolution sans débat pour dénoncer «avec vigueur» et se démarquer, à l’unanimité, de ces «propos dangereux et inopportuns» de leur collègue.

4 – Le Sénégal honoré : Cette année le lauréat du Prix Albert Schweitzer a été attribué à Serigne Magueye GUEYE, Professeur titulaire de chirurgie / urologie à l’Université Cheikh Anta DIOP de Dakar et Chef de service Urologie à l’Hôpital Général IDRISSA POUYE (Grand Yoff).

Il devient ainsi le 13e récipiendaire de ce prestigieux prix et le premier en Afrique subsaharienne. Il faut féliciter le Pr Serigne Magueye GUEYE pour cette distinction qui honore au plus haut niveau l’espace CAMES en général et l’Afrique subsaharienne en particulier. Le Prix Albert Schweitzer institué en 2004 par la Société internationale d’Urologie (SIU) (fondée en 1907) récompense un Urologue pour sa contribution remarquable à l’enseignement de l’urologie et à la formation des urologues, particulièrement dans les pays à ressources limitées.

5 – Pourquoi Sonko parle beaucoup et tout le temps ? Il assume et explique

Contrairement à Idrissa Seck ou Khalifa Sall qui restent régulièrement emmurés dans un silence, Ousmane Sonko lui multiplie très souvent les sorties médiatiques. Critiqué parfois pour cette ‘’surexposition’’, le leader du Pastef a expliqué sa démarche à l’entame d’une conférence de presse qu’il a animée ce lundi et portant sur le dossier Terme Sud et l’affaire Téliko relayée par seneweb. Ousmane Sonko dit vouloir être constant avec son engagement politique. « Si on veut faire de la politique dans le sens noble du terme, on doit s’exprimer sur l’actualité. Le gouvernement gouverne 365 jours sur 365, donc l’opposition doit s’opposer 365 jours sur 365. C’est la confrontation de ces deux entités qui permet au peuple d’avoir la bonne information », déclare Sonko qui justifie ainsi ses sorties médiatiques, et non parce ‘’qu’on aime les micros et les caméras’’.

D’après lui, le débat porte très souvent sur des sujets qui n’ont aucune utilité pour la marche du pays. Il faut donc intervenir pour recentrer les énergies sur l’essentiel.

6 – Actu Inter

  • Le coronavirus peut survivre 28 jours sur les téléphones et les billets de banque
    Le coronavirus à l’origine de la pandémie de Covid-19 peut, dans un milieu frais et sombre, survivre jusqu’à 28 jours sur des surfaces telles que des téléphones et billets de banque, selon une étude de l’agence scientifique nationale australienne (CSIRO). Les chercheurs du département de prévention des maladies au sein de la CSIRO ont ainsi constaté que plus les températures sont chaudes et plus le taux de survie du SARS-CoV-2 diminue, a révélé l’agence lundi 12 octobre reprise par France 24.
  • L’Organisation mondiale de la santé (OMS) estime que laisser le Covid-19 circuler librement «n’est pas une option»

    «Jamais dans l’histoire de la santé publique, l’immunité collective n’a été utilisée comme stratégie pour répondre à une épidémie, et encore moins à une pandémie. C’est scientifiquement et éthiquement problématique», a déclaré le patron de l’OMS en conférence de presse. (RFI)

7 – Actu Sport

  • Sénégal- Mauritanie ce mardi à Thiès : « Ce sera compliqué, mais les Lions n’auront pas d’autre choix que de contrôler cette rencontre pour la gagner », selon Amara Traoré ancien coach des lions

    « La Mauritanie avance à tous les niveaux, aussi bien sur le plan technique qu’au niveau de l’organisation », a souligné Traoré. Il estime que c’est un bien pour l’équipe nationale du Sénégal de trouver des adversaires de taille dans la zone. Selon l’ancien sélectionneur national, la Mauritanie est l’adversaire idéal pour le Sénégal, qui prépare deux matchs contre les Djurtus de la Guinée-Bissau, dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2021.
  • Meilleur joueur UNFP : Ibrahima Niane dans le Top 3

    C’est reparti pour les Trophées UNFP. Les nommés pour le titre de meilleur joueur du mois de septembre sont connus. Il s’agit de Ibrahima Niane (FC Metz), Ignatius Ganago (RC Lens) et Serhou Guirassy (Rennes) qui sont nominés pour ce titre honorifique, informe senego. Les votes sont ouverts jusqu’au dimanche 18 octobre à minuit. Les trois nommés ont tous brillé en ce début de saison. Ibrahima Niane, zappé par Aliou Cissé,  a inscrit trois réalisations en septembre, soit tous les buts de son équipe

La rédaction de SenCaféActu

SenCaféActu du 12 octobre 2020.

1 – Gamou 2020 : Le khalife Serigne Babacar Sy Mansour s’adresse aux fidèles demain

En perspective de la commémoration de la naissance du Prophète (Paix et salut sur lui) dont l’édition 2020 se tiendra le 29 ou le 30 octobre 2020, le Khalife Général des Tidianes, Serigne Babacar Sy Mansour fera une importante déclaration, ce mardi 13 octobre 2020 à 12 heures. Celle-ci sera portée par Babacar Sy Abdou (Source : Asfiyahi.Org). Des confrères annoncent déjà un Gamou chez soi.

2 – Incitation à la haine : Le Frapp porte plainte contre le député Aliou Dembourou Sow qui dit ne pas regretter ses propos

« Le Frapp dépose, ce lundi 12 octobre à 10 heures, une plainte contre le député Apr de Ranérou-Ferlo Aliou Dembourou Sow, devant le procureur de la république.
L’objet de la plainte est une dénonciation d’incitation à un crime de masse faite par le député Apr Aliou Dembourou Sow.
Les graves propos de ce député sont pour le Frapp constitutifs:

– du crime de masse

– du crime contre l’humanité

– des attaques ciblées contre des populations bien déterminées

– de l’atteinte à l’ordre public

– de l’atteinte à la sûreté de l’État et à la sécurité publique

– de l’atteinte à la paix civile… ». Le député Aliou Sow a confié à l’Obs qu’il assumait ses propos.

3 – Affaire Terme Sud : Après la sortie du ministre Abdou Karim Fofana, Guy Marius Sagna lui envoie un questionnaire et des révélations… Extraits :

« Je défie le ministre de l’urbanisme Abdou Karim Fofana de dire si oui ou non il a ces trois documents :

1- Étude de faisabilité pour la réplicabilité du modèle Baraka dans les quartiers Terme Nord, Terme Sud et Taïba (document datant de septembre 2019)

2- Note sur le programme Zéro Bidonville (ProZéBid) conceptualisation et opérationnalisation du programme »

3 – Business Model du programme zéro bidonville

Monsieur le ministre Abdou Karim Fofana peut-il nier qu’à la page 2 du deuxième document ci-dessus cité il est écrit “Dans la mise en œuvre, la stratégie d’aménagement consiste à l’amélioration du cadre de vie et à la construction in-situ d’immeubles R+4 (maximum) destiné au relogement des ménages impactés et à la commercialisation (…)”
Le nombre d’appartements à commercialiser à Terme Sud est de 3.200.

Je ne pose qu’une question au ministre Abdou Karim Fofana : le quartier Terme Sud faisait-il partie d’un groupe de trois quartiers du programme “Sénégal Zéro Bidonville” de son ministère ?

Face à ce projet du ministère de l’urbanisme il y avait un autre projet.
Terme Sud devait être morcelé en 189 parcelles.

– 25 parcelles pour des avocats et autres

– 12 parcelles pour des politiciens

– 15 parcelles pour le maire de Ouakam, un groupe de lébous, des Djarafs

– 10 parcelles pour des consultants et médiateurs

– 22 parcelles pour ceux qui s’occupent des terrassements généraux

– 05 parcelles pour l’équipe de géomètre

– 79 parcelles pour les 79 familles

– 21 parcelles pour ceux qui s’occupent de l’adduction d’eau, de l’électricité…

Qui sont ces 37 avocats, magistrats, politiciens qui devaient avoir ces parcelles? »

4 – Incendie d’un hangar de la marine nationale au Port : L’armée déclenche une enquête

« Le dimanche 11 octobre aux environs de 10h55, un feu s’est déclaré dans un entrepôt des armées situé dans la base navale de l’Amiral Faye Gassama.

Le personnel d’alerte de la brigade de sécurité de la marine nationale s’est immédiatement porté sur les lieux pour contenir le sinistre qui s’est propagé très rapidement. L’incendie a été éteint au bout d’une heure trente minutes.  Tous les locaux et bâtiments adjacents au dit magasin ont pu être préservés. Mais l’étendue des dégâts matériels est en cours d’évaluation. Aucune victime humaine déclarée. les causes de l’incendie seront déterminées, à l’issue de l’enquête qui sera diligentée dans les meilleurs délais », assure la DIRPA.

5 – Coupures d’eau à Dakar ce lundi

« Sen’Eau informe les populations qu’en raison de travaux de maintenance corrective au niveau de la station de pompage du Point B (Front de Terre) vers les réservoirs des Mamelles, la distribution de l’eau potable connait des perturbations dans les zones suivantes : Mamelles : Ouakam ; Mermoz ; Fann Point E ; Bourguiba ; Dieuppeul ; Amitié ; Liberté ; Almadies ; Ngor, Yoff ; Sacré Cœur ; Khar Yalla.
Un dispositif de camions citernes est déjà déployé dans les quartiers les plus impactés par les manques d’eau.
Les équipes de SEN’EAU sont mobilisées pour ces travaux dont la fin est prévue en fin d’après-midi. La remise en service de la station et le retour progressif à la normale sont attendus dans la soirée », lit-on dans le communiqué rendu public hier.

6 – Actu Inter

  • Donald Trump reprend du service malgré des doutes sur sa santé

    « Je vais bien ! », a lancé Donald Trump, samedi, depuis le balcon de la Maison Blanche, au cours d’un événement aux allures de meeting électoral. Devant une foule rassemblée en contrebas et criant « Quatre ans de plus », le président, qui ne portait pas de masque, a aussi assuré que le Covid-19 allait « disparaître », qu’il était « en train de disparaître ». Donald Trump tiendrait deux meetings électoraux supplémentaires la semaine prochaine. Ce dernier s’exprimera à Johnstown, en Pennsylvanie, mardi, et à Des Moines, dans l’Iowa, mercredi, a indiqué son équipe dans un communiqué.
  • Soumaila Cissé «Je vivais aux trois quarts du temps sous les arbres, L’alimentation est quasiment la même du premier au dernier jour : des spaghettis, des macaronis, du riz, et du pain… »

    Soumaïla Cissé est revenu sur son enlèvement dans un entretien avec Le Monde Afrique. « J’ai dû me déplacer dans vingt sites différents au cours de ma captivité. J’ai voyagé en moto, en pirogue, à dos de chameau… Au fil du temps, je traversais des zones boisées, d’autres désertiques puis herbacées. Je commençais alors à me dire qu’il y a des otages qui le restent plus de trois ans. Je vivais aux trois quarts du temps sous les arbres. Il y a les insectes qui se faufilent dans vos vêtements, les averses qui vous surprennent à deux heures du matin… L’alimentation est quasiment la même du premier au dernier jour. Des spaghettis, des macaronis, du riz, et du pain qu’ils font.

7 – Actu Sport

  • Rafael Nadal s’offre un 13ème sacre. L’Espagnol a surclassé Novak Djokovic, dimanche 11 octobre, en trois sets 6-0, 6-2, 7-5 en finale de Roland-Garros, égalisant par la même occasion le record de vingt trophées en Grand Chelem établi par Roger Federer (France 24).
  • Billets : Sénégal-Mauritanie, les billets vendus à 20000 et 50000 francs

    Pour y assister, il faudra débourser au minimum 20.000 de nos francs. Ainsi, deux billets seront disponibles, en « Or » et en « Argent ». Pour les amateurs désireux suivre la partie au Stade Lat de Thiès, les billets en « Or » seront échangés à 50.000 Fcfa et 20.000 Fcfa pour ceux en « Argent ».
  • Les Los Angeles Lakers ont largement dominé le Miami Heat (106-93), dimanche dans le match 6 de la finale et ont été sacrés champions NBA pour la 17e fois de leur histoire. LeBron James a été désigné MVP des finales. Les Los Angeles Lakers sont devenus champions NBA pour la 17e fois de l’histoire de la franchise, dimanche soir à Orlando, égalant s Boston Celtics au sommet des classements.

La rédaction de SenCaféActu

RSS
EMAIL