1 – Audition : Souleymane Teliko convoqué  à Ziguinchor puis reporté

Le président de l’UMS devait faire à la commission de discipline lundi, comme le stipule le communiqué ci-dessous, mais aux dernières nouvelles la séance a été reportée au 28 octobre. (Communiqué)

2 – Evaluation du dispositif sanitaire de l’AIBD : Pour Abdoulaye Diouf Sarr « Le cas importé est porteur de risque. Il peut être source de propagation de la pandémie au niveau de la communauté… »

« Nous avons fait de bons résultats. Je peux même dire que nous sommes en train d’atterrir. Mais il faut reconnaître qu’il y a des zones de turbulence. Nous nous sommes rendu compte qu’il y a des poches d’inefficiences. Notre taux de positivité est actuellement supérieur ou égal à 2% de manière successive pendant un certain temps. Mais il y ‘a un phénomène qui était traité au début de la pandémie qui revient : c’est le Cas Importé », dira-t-il. « Le cas importé est porteur de risques. S’il n’est pas traité, il peut être source de propagation de la pandémie au niveau de la communauté. Cette poche d’inefficience est liée à l’environnement international. Le Sénégal n’est pas un pays isolé. Il joue dans le concert international. Mais on doit tout faire pour tendre vers le risque Zéro », a annoncé le ministre de la santé en visite à l’AIBD
Ainsi le MSAS, repris par Dakaractu, prône pour la zéro tolérance aux tests  négatifs de 7 jours minimum qu’il faut effectuer avant d’embarquer pour un aéroport du Sénégal. Cette circulaire est donc un garrot qui va freiner les cas importés selon toujours Abdoulaye Diouf Sarr qui s’exprimait en marge de cette réunion triangulaire qui s’est tenue ce 16 octobre à l’Annexe du MTTA à l’AIBD.

3 – Khalifat des thiantacounes : Sokhna Aida Diallo assure ne pas revendiquer ce titre

C’est à travers un communiqué rendu public, hier vendredi,  que la veuve de Cheikh Béthio Thioune informe ne « revendiquer que le titre de talibé de Serigne Béthio Thioune ». Sokhna Aïda précise que tout acte à l’encontre de ce principe « n’engage que la responsabilité de son auteur.» (Communiqué)

4 – Après 5 mois de fermeture, le président Adama Barrow ouvre les frontières terrestres, aériennes et maritimes de la Gambie. Les casinos et les discothèques sont aussi rouverts. (Document)

5 – La cérémonie de lancement des opérations de vente des cartes et de renouvellement des structures du Parti démocratique sénégalais (PDS) a viré au pugilat.

Alors que les militants s’attendaient à un déroulement tranquille des activités, la rencontre a subitement pris une autre tournure. Selon nos confrères de l’As, l’absence de Bara Gaye a été l’élément déclencheur. Dans la salle, le nom du maire de Yeumbeul, par ailleurs premier secrétaire général national adjoint, a été évoqué, mais cela n’était pas du goût de certains. Des échanges musclés vont suivre, bloquant ainsi le déroulement des activités. (Senego).

6 – Actu Internationale

  • France : Un enseignant décapité pour avoir montré les caricatures de Mahomet en classe

    Un homme a été décapité en fin d’après-midi vendredi à Conflans Saint-Honorine (Yvelines). Son agresseur présumé a été tué par balles par la police dans la ville voisine d’Eragny (Val-d’Oise).

    Pris en chasse par des policiers de la Bac quelques centaines de mètres plus loin, dans la ville voisine d’Eragny (Val-d’Oise), le suspect aurait menacé les agents avec un couteau qui ont ouvert le feu et l’ont mortellement atteint.

    La victime est un professeur d’histoire du collège du Bois-d’Aulne à Conflans Sainte-Honorine ayant montré les caricatures de Mahometen classe lors d’un cours sur la liberté d’expression. Selon Actu17 cité par Bmtv, l’assaillant a revendiqué son acte sur Twitter, en diffusant la photo de la victime décédée. « A Macron, le dirigeant des infidèles, j’ai exécuté un de tes chiens de l’enfer qui a osé rabaisser Muhammad», a-t-il écrit. Son compte a été suspendu.
  • Panne mondiale : Twitter touché par une coupure d’origine non identifiée

    L’origine de la panne est encore inconnue, mais elle intervient au plus mauvais moment, à moins de trois semaines de l’élection américaine. Une panne mondiale de deux bonnes heures dans la nuit du jeudi au vendredi, à priori d’ordre technique, un incident dont le réseau social se serait bien passé après une controverse sur sa gestion controversée d’un article politique sur Joe Biden, en pleine campagne pour la présidentielle américaine. « Twitter a été à plat pour beaucoup d’entre vous et nous travaillons à un retour à la normale pour tout le monde », a tweeté le groupe californien. « Nous avons quelques problèmes avec nos systèmes et aucune preuve d’une faille de sécurité ou d’un piratage », a indiqué la plateforme.

7 – Actu Sport

  • Après un séjour au Sénégal, Sada Thioub est rentré malade : L’attaquant sénégalais d’Angers Sada Thioub pourrait manquer la réception de Metz ce dimanche pour le compte de la septième journée de la Ligue 1 française. En effet, le joueur de 25 qui a récemment honoré sa cinquième sélection avec l’équipe nationale du Sénégal, est rentré, ce mercredi, malade. Mis au repos, Sada Thioub avait manqué les séances d’entrainements d’Angers ce jeudi. Auteur d’un but cette saison, l’ailier sénégalais est donc incertain face à Metz.
  • Blessé avec la sélection nationale du Sénégal, Edouard Mendy qui avait manqué la rencontre amicale Sénégal-Maroc, sera aussi absent contre Southampton samedi. Touché à la cuisse après un match avec le Sénégal, le portier est sur la liste des joueurs absents pour ce match de la 5e journée de la premier League, selon Wiwsport.
  • L’aveu terrible du président de la fédé de foot  Augustin Senghor : « La fédération n’a pas les moyens financiers pour organiser les matches des lions du mois de novembre »

    Dans un entretien vidéo exploité par notre confrère Pape Guèye Diop de seneweb, le président de la fédération sénégalaise de football,  Me Augustin Senghor, est revenu sur le bilan des deux matchs amicaux des Lions. S’il parle de bilan sportif mitigé, le président a mis l’accent sur le plan financier. Selon le patron de la FSF, l’institution sort de ces matches sans aucune ressource financière. Il fait appel au ministre des Sports pour les suppléer lors des prochaines échéances à venir. Néanmoins, il a reconnu que la grande satisfaction de la fenêtre octobre reste le volet médical.
Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
EMAIL