Le président gambien Adama Barrow a annoncé vendredi la réouverture immédiate des frontières du pays, après plus de six mois de fermeture pour tenter d’endiguer l’épidémie de Covid-19.

L’économie de ce petit pays d’Afrique de l’Ouest a été sévèrement affectée par la fermeture des frontières en mars, le tourisme constituant une des principales sources de revenus avec l’agriculture et l’argent envoyé par les Gambiens vivant à l’étranger.

La décision de rouvrir, prise en concertation avec les autorités sanitaires, prend effet « immédiatement », a précisé la présidence Gambienne dans un communiqué. L’aéroport international de Banjul ne sera toutefois pas totalement opérationnel avant le 31 octobre en raison de « travaux de reconstruction » toujours en cours, a-t-elle précisé. Ancienne colonie britannique indépendante depuis 1965, la Gambie est constituée d’une étroite bande de terre qui s’étire à l’intérieur du Sénégal le long du fleuve Gambie et d’une ouverture sur l’Atlantique prisée de touristes. Le pays a officiellement enregistré 3.644 cas de Covid-19, dont 118 décès. Le Cap-Vert, autre pays touristique d’Afrique de l’ouest où la haute saison touristique correspond également à l’hiver en Europe, a rouvert ses frontières le 12 octobre.

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
EMAIL