Aéroport de Cap Skirring: la piste d’atterrissage et le parking livrés le 30 novembre

Les travaux de réhabilitation du parking et de modernisation de la piste d’atterrissage de l’aéroport international de Cap Skirring dont le niveau d’exécution est « brièvement » estimé à 20% seront livrés au soir du 30 novembre, soit quelques jours avant l’ouverture de la saison touristique prévue vers le 10 décembre 2021. C’est ce qu’a fait savoir avant-hier, samedi, le responsable desdits chantiers à l’occasion d’une visite effectuée par le directeur général de l’Aéroport international Blaise Diagne de Diass (Aibd), Doudou Ka.

ZIGUINCHOR – Le 17 septembre dernier, un projet de grosses réparations d’urgence de la piste d’atterrissage et du parking d’une superficie de 11.500 mètres carrés de l’aéroport international de Cap Skirring a été entamé sur le site aéroportuaire pour un délai de 75 jours. Lesdits travaux prennent en compte la réparation de la piste d’atterrissage d’une longueur de deux kilomètres et d’une largeur de 30 mètres, en plus des 77 kilomètres réservés à la voie de circulation qui mène au parking de l’aéroport. Sur le site, les travaux avancent à grands pas et tout est technique. Il s’agit pour les spécialistes de faire des travaux d’enrobé, de correction des fissures sur la piste et le revêtement en béton de 5 centimètres d’épaisseur. Au niveau des accotements, d’autres travaux y sont également prévus afin de parvenir à un bon rétablissement du réseau d’assainissement avec des fossés en terre. Le tout, pour faire en sorte que, la piste d’atterrissage et le parking soient épargnés de tous risques d’inondations. Outre ces travaux, il est prévu de rétablir la signalisation horizontale. A ce jour, le niveau d’exécution « brièvement » estimé à 20% est jugé satisfaisant. Selon le responsable des travaux, les délais de livraison prévus le 30 novembre prochain seront respectés pour permettre une « très bonne » saison touristique. «Nous avons 75 jours pour terminer tous les travaux. Nous savons qu’il faut aller très vite. C’est pour cette raison que nous avons démarré depuis le 02 octobre dernier, l’application des enrobés. Nous sommes conscients de l’urgence et de l’importance de ces chantiers pour la zone Sud. Donc, il nous faut terminer à temps et livrer un produit de qualité. D’ailleurs, nous travaillons nuit et jour parce que, la centrale produit les enrobés pendant la nuit et sont acheminés le jour à l’aéroport international de Cap Skirring », a rassuré Ibrahima Thiam. Poursuivant, l’ingénieur des travaux à Eiffage a indiqué que, les chantiers de réparation de la piste d’atterrissage et du parking de l’aéroport de Cap Skirring vont être conduits avec « rapidité et efficacité pour être dans les délais».

Le démarrage d’une nouvelle saison, une nécessité

Venu constater de visu l’état d’avancement des travaux lancés il y a juste quelques semaines, le directeur général de l’Aibd se dit conscient de l’importance de ces ouvrages devant permettre la reprise intégrale de la saison touristique annihilée l’année dernière par la pandémie de Covid-19. Pour lui, ces grosses réparations constituent un projet « structurant » qui, au final, va booster la saison au Cap Skirring. Aussi, a-t-il invité à tous au travail pour réussir « ensemble ce défi majeur » qui est attendu par les populations du Cap Skirring. De plus, a-t-il précisé, le démarrage d’une nouvelle saison touristique au Cap Skirring est imminent. « Lors de la passation de service, un des projets majeurs que nous avons hérité de l’Agence des aéroports du Sénégal (Ads), c’était la réhabilitation de l’aéroport de Cap Skirring qui avait eu un retard depuis plus de deux ans. Cette situation avait entrainé une absence de saison touristique l’année dernière impactant négativement l’économie locale. La stratégie du Chef de l’État est une stratégie de hub aérien, et l’aéroport de Cap Skirring a une place privilégiée», a souligné Doudou Ka, promettant de suivre de « très près » l’avancement des travaux en cours à l’aéroport international de Cap Skirring où le processus de paiement des impactés dans le cadre de son extension est déjà lancé.

60.000 touristes attendus chaque année au Cap
Avec les travaux de modernisation de l’aéroport international de Cap, les autorités aéroportuaires envisagent de booster l’économie locale, régionale et nationale. En conseil des ministres il y a quelques semaines, le Président de la République, Macky Sall a insisté sur la rénovation de l’aéroport international de Cap Skirring. Au terme des chantiers, il est attendu chaque année, 60.000 touristes dans cette partie du département d’Oussouye. De l’avis de Doudou Ka, le Chef de l’État a compris que la rénovation de cet aéroport peut concourir à faire grimper le Produit intérieur brut (Pib). « Récemment, lors d’une réunion avec les responsables du Club Med Paris, ils nous ont part de leur intention d’augmenter la capacité d’accueil du Club Med Cap-Skirring pour venir à 60.000 touristes. Ils étaient à une moyenne de 40.000. A partir de l’année prochaine, 60 mille seront attendus au Cap. Ce gain économique est important pour l’État du Sénégal et pour toutes les populations de Cap Skirring », a affirmé le DG de la grande infrastructure aéroportuaire de Diass, insistant sur l’impérative nécessité de « normer » davantage l’aéroport de Cap Skirring en vue de le permettre de retrouver sa dynamique économique d’antan.

Gaustin DIATTA

Please follow and like us:
RSS
EMAIL