COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 25 NOVEMBRE 2020 ( VidĂ©o đŸ“č)

Le Président de la République, son Excellence Macky SALL a présidé le conseil des ministres ce Mercredi 25 Novembre 2020 au Palais de la République.

A l’entame de sa communication, le PrĂ©sident de la RĂ©publique abordant la communication gouvernementale a fĂ©licitĂ© le Porte-Parole et les Ministres du Gouvernement pour leurs Ă©clairages et prestations de qualitĂ© lors de la premiĂšre Ă©dition de l’exercice d’information des populations :« le Gouvernement face Ă  la Presse Â».

Sur le rapport de la mission d’information parlementaire relative Ă  la gestion des inondations, le PrĂ©sident de la RĂ©publique remercie et fĂ©licite l’AssemblĂ©e nationale, son PrĂ©sident, l’Honorable Moustapha Niasse, les DĂ©putĂ©s et membres de la Mission d’information parlementaire, suite Ă  la rĂ©ception de leur rapport le 19 novembre 2020.

A ce propos, le Chef de l’Etat demande au Gouvernement d’examiner avec attention et diligence les pertinentes recommandations de la reprĂ©sentation parlementaire, en vue de consolider les acquis et les rĂ©alisations notables du Programme dĂ©cennal de lutte contre les inondations (2012 – 2022) dont le taux d’exĂ©cution financiĂšre, Ă  ce jour, est de 66, 07 %, soit 506.714.000.000 FCFA dĂ©pensĂ©s sur 766 milliards FCFA.

Il invite, dans la mĂȘme dynamique, le Gouvernement Ă  veiller Ă  l’interdiction systĂ©matique des constructions dans les zones non aedificandi. Il demande Ă©galement au Gouvernement de poursuivre le programme d’extension des rĂ©seaux d’assainissement (eaux usĂ©es/eaux pluviales) sur l’ensemble du territoire.

Le PrĂ©sident de la RĂ©publique demande, dans ce contexte, au Ministre des Finances et du Budget et au Ministre des CollectivitĂ©s territoriales, du DĂ©veloppement et de l’AmĂ©nagement des Territoires de veiller Ă  la mobilisation effective du financement d’amorçage (de 15 milliards FCFA), nĂ©cessaire au lancement des travaux de la phase d’urgence, dans la zone de Keur Massar, du Projet de Gestion des Eaux pluviales et d’Adaptation au changement climatique (PROGEP 2) ; projet de seconde gĂ©nĂ©ration dont la requĂȘte de financement global s’élĂšve Ă  344 millions de dollars US.                   

Le Chef de l’Etat demande, par ailleurs, au Ministre de l’IntĂ©rieur de lui faire parvenir l’évaluation exhaustive du Plan ORSEC (dĂ©clenchĂ© le 05 septembre 2020).    

Abordant la question liĂ©e Ă  la mise en Ɠuvre du programme de sĂ©curisation et de modernisation des marchĂ©s, le PrĂ©sident de la RĂ©publique exprime, au nom de la Nation, sa compassion et manifeste davantage le soutien de l’Etat aux sinistrĂ©s des incendies des marchĂ©s Ocas de Touba – et du marchĂ© de MbackĂ©.

Le Chef de l’Etat demande au Ministre de l’IntĂ©rieur, Ă  travers la Direction de la Protection civile et les Gouverneurs de rĂ©gion, de finaliser, dans les quinze jours, en relation avec les maires, un Rapport national sur la situation des marchĂ©s sur le plan sĂ©curitaire (sĂ©curitĂ© incendie, sĂ©curitĂ© des installations Ă©lectriques etc
).

Le PrĂ©sident de la RĂ©publique demande au Ministre du Commerce, en relation avec les Ministres en charge des Finances, de l’Economie et de la transformation du secteur informel, de lui faire parvenir des propositions innovantes, visant la construction rapide de nouveaux marchĂ©s « aĂ©rĂ©s Â», « sĂ©curisĂ©s Â» respectant toutes les normes en terme de construction, dans les chefs-lieux de rĂ©gion.

Dans cette perspective la Caisse de DĂ©pĂŽts et Consignations fera des propositions dans le cadre d’un Partenariat Public PrivĂ©.

Le Chef de l’Etat demande, enfin, au Ministre en charge du Commerce et au Ministre en charge de l’Economie de veiller, avec la SOGIP et le secteur privĂ© national, Ă  l’entrĂ©e effective en exploitation du MarchĂ© d’IntĂ©rĂȘt national et de la Gare des Gros porteurs de Diamniadio.

Poursuivant sa communication, le PrĂ©sident de la RĂ©publique a informĂ© le Conseil qu’il prĂ©sidera, demain Jeudi 26 Novembre au CICAD, la 2Ăšme Ă©dition du Forum du NumĂ©rique et la remise du Grand Prix du Chef de l’Etat pour l’Innovation NumĂ©rique.                                                                Il a Ă  ce propos indiquĂ© au Gouvernement l’impĂ©ratif de faire du SENEGAL NUMERIQUE en 2025, une rĂ©alitĂ© au cƓur de toutes les activitĂ©s acadĂ©miques, Ă©conomiques, sociales et culturelle. 

Le Chef de l’Etat exhorte ainsi le Gouvernement, les structures de l’Etat impliquĂ©s (ARTP, ADIE, les directions et services informatiques des ministĂšres), les opĂ©rateurs de tĂ©lĂ©communications et acteurs privĂ©s du secteur Ă  travailler ensemble pour asseoir, en permanence et dans la qualitĂ©, l’amĂ©nagement numĂ©rique optimal du territoire.  

Le PrĂ©sident de la RĂ©publique invite Ă©galement les ministres Ă  engager, chacun en ce qui le concerne, l’exĂ©cution d’un plan de transformation digitale de leurs administrations afin d’accentuer la cĂ©lĂ©ritĂ©, l’efficacitĂ©, la transparence et la performance des services publics.                                                              

Il a Ă  ce sujet demandĂ©, en particulier, au Ministre des Finances et du Budget d’assurer, en prioritĂ©, la convergence intĂ©grale des systĂšmes informatiques des rĂ©gies financiĂšres (ImpĂŽts, Douanes, TrĂ©sor) ainsi que la dĂ©matĂ©rialisation gĂ©nĂ©rale du cadastre et du livre foncier.                                                       

Sur le climat social, la gestion et le suivi des affaires intĂ©rieures, le Chef de l’Etat abordant la problĂ©matique de la maladie des gens de mer qui touche certains pĂȘcheurs demande au Ministre de la SantĂ© et de l’Action sociale, au Ministre de l’Environnement et du DĂ©veloppement Durable de faire un suivi rapprochĂ© de ce phĂ©nomĂšne en vue d’en dĂ©terminer les causes.

Il demande Ă©galement au Ministre de l’Environnement et du DĂ©veloppement durable de veiller avec le Ministre des Forces ArmĂ©es, le Ministre des pĂȘches de l’Economie maritime et la HASSMAR, Ă  la surveillance renforcĂ©e des risques de pollution des eaux sur notre espace maritime. 

Abordant la journĂ©e internationale de lutte contre les violences faites aux femmes et aux filles, cĂ©lĂ©brĂ©e ce 25 Novembre 2020, le Chef de l’Etat rĂ©affirme son engagement et son soutien Ă  cette lutte et appelle Ă  la mobilisation de toute la communautĂ© nationale et internationale pour Ă©radiquer ce flĂ©au.

Au titre de la coopĂ©ration et des partenariats, le Chef de l’Etat demande au Ministre du PĂ©trole et des Ă©nergies de diligenter le projet d’électrification par voie solaire de 300 villages, exĂ©cutĂ© par la compagnie allemande GAUFF.

Le Chef de l’Etat a terminĂ© sa communication sur son agenda diplomatique.

Au titre des Communications

-Le Ministre SecrĂ©taire GĂ©nĂ©ral de la PrĂ©sidence de la RĂ©publique a fait le point sur le suivi des directives prĂ©sidentielles ;

-Le Ministre des finances et budget a fait une communication sur la mobilisation du Fonds Force COVID et sur l’exĂ©cution budgĂ©taire ;

 -Le Ministre des Affaires Ă©trangĂšres et des SĂ©nĂ©galais de l’ExtĂ©rieur a fait une communication sur la situation internationale ;

-Le Ministre de la SantĂ© et de l’action sociale a fait une communication sur la concertation nationale accĂšs sur le rĂŽle et la place des personnes ĂągĂ©es dans le dĂ©veloppement Ă©conomique et social du SĂ©nĂ©gal ;

-Le Ministre de l’Agriculture et de l’équipement rural a fait une communication sur la campagne agricole 2020-2021 ; 

-Le Ministre du Commerce et des PME a fait une communication sur le « mois du consommer local Â» ;

-Le Ministre auprÚs du Président de la République en charge du suivi du Plan Sénégal Emergeant a fait le point sur les projets phares du PSE.

Au titre des textes lĂ©gislatifs et rĂ©glementaires, le Conseil a examinĂ© et adoptĂ© :

-Le projet de loi autorisant le PrĂ©sident de la RĂ©publique Ă  ratifier l’accord relatif aux services aĂ©riens entre la RĂ©publique du SĂ©nĂ©gal et le Royaume d’Arabie Saoudite signĂ© Ă  Djeddah, le 22 Juillet 2019 ;

-Le projet de dĂ©cret portant Ă©rection du Centre national d’Oncologie de Diamniadio(CNOD) en Etablissement public de SantĂ© (EPS) de niveau 3 ;

-Le projet de dĂ©cret portant crĂ©ation d’un Etablissement public de SantĂ© (EPS) de niveau 3 Ă  Touba ;

-Le projet de dĂ©cret portant crĂ©ation d’un Etablissement public de SantĂ© (EPS) de niveau 2 Ă  Kaffrine ;

-Le projet de dĂ©cret portant crĂ©ation d’un Etablissement public de SantĂ© (EPS) de niveau 2 Ă  SĂ©dhiou ;

-Le projet de dĂ©cret portant crĂ©ation d’un Etablissement public de SantĂ© (EPS) de niveau 2 Ă  KĂ©dougou.

Au titre des mesures individuelles, le PrĂ©sident de la RĂ©publique a pris les dĂ©cisions suivantes : 

Docteur Momar TALLA SECK, Chercheur, matricule de solde n°608 289/K, prĂ©cĂ©demment Directeur du Laboratoire national de l’Elevage et de Recherches vĂ©tĂ©rinaires (LNERV) est nommĂ© Directeur gĂ©nĂ©ral de l’Institut sĂ©nĂ©galais de Recherches agricoles (ISRA) en remplacement du Docteur Alioune FALL admis Ă  faire valoir ses droits Ă  une pension de retraite ;

Madame MbossĂ© NDIAYE GUEYE, Enseignante-chercheur Ă  l’UniversitĂ© Gaston Berger de Saint-Louis, matricule de solde n°605 670/L, est nommĂ©e Directeur de l’Institut supĂ©rieur d’Enseignement professionnel (ISEP) de Diamniadio, en remplacement du professeur Oumar NIANG appelĂ© Ă  d’autres fonctions.

Fait Ă  Dakar le 25 Novembre 2020
Le Ministre des CollectivitĂ©s Territoriales du DĂ©veloppement et de l’amĂ©nagement des territoires, Porte-Parole du Gouvernement
Oumar GUEYE

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
EMAIL