Constat – Malang Badji, sur le cambriolage du lycée du village de Tendouck : «Je suis écœuré, désarmé et ça me fait très mal…»

Par Ousmane SOW – Le lycée du village de Tendouck a reçu la visite d’indélicats individus qui ont cambriolé la salle informatique. Les faits remontent au 15 septembre dernier mais, selon Malang Badji, le proviseur du lycée, les faits ne sont pas passés le même jour. Il dit s’être rendu à l’établissement le 15 septembre comme à l’accoutumée, pour voir si les toits de son lycée ne sont pas endommagés pour éviter que le matériel soit mouillé. C’est dans ces circonstances qu’il s’est rendu compte que la fenêtre de la salle informatique a été défoncée et le matériel informatique saccagé. «Mais ce n’était pas ce même jour que le cambriolage a été commis», renseigne-t-il. «La personne est passée par la fenêtre. Disons, il a saccagé les ordinateurs, et le matériel scientifique qui se trouvait dedans», a expliqué Malang Badji.
Joint par Le Quotidien hier, il a assuré que le village de Tendouck ainsi que la diaspora, tous s’évertuent pour appréhender ces cambrioleurs. Dans quel but les visiteurs ont cassé des ordinateurs et détruit tout le matériel informatique qu’ils ont jeté par terre. «Je ne sais pas, peut-être que c’est un mécontent. Vraiment c’est dommage, je ne peux pas comprendre. Je suis écœuré, désarmé. C’est une chose qui me fait très mal», a-t-il ajouté.
Par ailleurs, il a souligné également que le préjudice subi n’est pas encore évalué dans la mesure où ils n’ont pas acheté les ordinateurs mais ils les ont acquis dans le cadre de la coopération avec une Ong. «Donc on ne peut pas savoir la valeur exacte mais les dégâts sont importants», a-t-il fait savoir. Une enquête est ouverte et des investigations sont en train d’être faites. «J’ai avisé le sous-préfet, le chef de village, les parents d’élèves et ensemble, on va débusquer les/le responsable (s)». C’est en substance ce qu’a soutenu Malang Badji, le proviseur du lycée du village de Tendouck, sur cette affaire de cambriolage et il dit en avoir informé la brigade de gendarmerie et les autorités académiques, à savoir l’Inspec­tion académique (Ia).
Stagiaire

Please follow and like us:
RSS
EMAIL