Coopération: Riyad réitère son soutien en faveur du développement du Sénégal

Coopération: Riyad réitère son soutien en faveur du développement du Sénégal

Le Royaume d’Arabie Saoudite, par la voix de son chargé d’affaires à Dakar, a réitéré jeudi son engagement à accompagner le Sénégal dans les domaines sanitaires, sociaux et économiques, en vue de l’aider à booster son développement.
Il intervenait en prélude de la commémoration de la fête nationale de son pays, célébrée le 23 septembre de chaque année, en souvenir de la création dudit royaume par le roi Abdelaziz ibn Saoud, en 1932.
Youssef El Jazzar, qui assure les fonctions d’ambassadeur intérimaire, est revenu sur l’importance des liens bilatéraux entre les deux pays.
Il a souligné que « l’Arabie Saoudite demeure un acteur majeur sur la scène diplomatique au Proche- Orient », relevant que l’influence de son pays « dépasse ses frontières ».
Il a rappelé la première visite du roi Fayçal ben Abdelaziz Al Saoud au Sénégal en 1972, « signe fort » des liens religieux et fraternels étroits entre les deux pays.
« Le Royaume a toujours entretenu de bonnes relations avec le Sénégal (…). Cela a été affirmé par son altesse royale, le ministre de l’Intérieur, le prince Nayel Bin Abdul Aziz Al Saoud lors de sa visite au Sénégal en 2001 », a-t-il indiqué.
Il a déclaré que cette situation a contribué à la consolidation et au renforcement de l’unité de destin entre les deux pays.
Il a d’autre part évoqué « la position du Sénégal sur l’appel à la réunification de la oummah islamique dans le cadre de la solidarité islamique, sachant que le Sénégal est un pays islamique dans lequel 90% de la population sont des musulmans ».
« Le soutien et la participation du gouvernement sénégalais à toutes les conférences islamiques, notamment le sommet islamique de Rabat et la conférence islamique des ministres des affaires étrangères à Djeddah, tout cela continue de solidifier les liens bilatéraux entre les deux pays », s’est félicité le diplomate saoudien.
En raison de la pandémie de Covid-19, c’est dans la sobriété qu’est célébrée la présente édition de la fête nationale.
« Une fête grandiose ne pourra pas avoir lieu. Nous allons simplement procéder d’une manière systémique pour marquer cette date, car c’est une occasion pour nous de revisiter l’histoire de notre pays mais également de vendre ses valeurs, les coutumes et les tradition », a expliqué le chargé d’affaires saoudien. Aps

SOURCE SOLEIL

Please follow and like us:
RSS
EMAIL