Développement du contenu local dans le secteur des mines : une nouvelle stratégie nationale en gestation

Le Ministre des Mines et de la Géologie a présidé un atelier sur l’élaboration et la validation d’une stratégie nationale de développement du contenu local dans le secteur extractif. Cette stratégie vise à booster la participation des entreprises privées nationales dans les mines.

RUFISQUE– Au Sénégal, le secteur privé national profite encore peu des retombées de l’exploitation minière. Ce, malgré l’espoir que les institutions communautaires fondent sur l’apport de l’approvisionnement local, dans le secteur minier, en termes de richesses et d’emplois. Citant le dernier rapport de l’Itie, le Ministre des Mines et de la Géologie a relevé que la part des entreprises locales dans les activités minières demeure encore faible. En effet, selon Oumar Sarr, seuls « 216,5 milliards de FCfa ont été payés en 2019 aux fournisseurs locaux sur un total de 890,6 milliards de FCfa, soit 24 % ».

C’est dans l’optique d’une optimisation des potentialités qui s’offrent aux entreprises locales, dans ce secteur minier, que le Ministère a initié l’élaboration d’une Stratégie nationale du développement du contenu local (Sndcl), en rapport avec le Pse mais aussi avec la Covid-19 pour accroître les retombées issues de l’exploitation minière. Cela, conformément aux orientations du Pap 2A 2021-2023.

En effet, le secteur est marqué, selon le Ministre, par beaucoup de goulots qui inhibent les capacités des entreprises nationales dans l’activité extractive. Ces freins sont, entre autres, la faible participation des entreprises locales aux activités de l’industrie minière, l’absence des investisseurs locaux dans le capital des grands projets miniers en phase d’exploitation, le non suivi des mesures incitatives destinées à encourager le traitement et la transformation des minerais localement… Autant d’éléments qui illustrent, aux yeux d’Oumar Sarr, une inefficacité des politiques et des instruments du contenu local actuellement en vigueur. « Les nombreuses difficultés rencontrées par les Pme sénégalaises pour participer à l’approvisionnement local, entre autres, l’accès à l’information sur les besoins des sociétés minières, la faiblesse de l’infrastructure, l’accès au financement, la cherté des conditions d’accès à l’énergie et la fiscalité, ont contribué au bilan mitigé de nos politiques de contenu local », a souligné le Ministre dans son discours d’ouverture de l’atelier de validation d’une Stratégie nationale destinée à corriger ces manquements. Ceci justifie la nécessité de « se doter d’un document stratégique pour le développement du contenu local ».

L’objectif visé est de procéder au renforcement des capacités de production nationales, de créer des liens pertinents avec d’autres secteurs de l’économie et de promouvoir une croissance inclusive et équitable dans le cadre de l’exploitation minière. « Le Ministère des Mines et de la Géologie s’est résolument engagé dans l’élaboration d’une Stratégie nationale de développement du contenu local afin de doter le pays d’un document de référence susceptible d’encadrer la participation nationale dans la réalisation des projets extractifs », a fait savoir M. Sarr devant les principaux acteurs du secteur au cours de cette rencontre organisée sous format bimodal, en présentiel et en virtuel. Cet instrument qui constituera une mise à niveau du cadre réglementaire sur le contenu local, en phase avec les nouvelles normes communautaires, devra contribuer au développement du projet « Hub minier régional » du Pse.

Daouda GUЀYE

Please follow and like us:
RSS
EMAIL