Extraits DOSSIER LE TEMOIN quotidien – N° 1552 jeudi 9 septembre 2021 sur les élections locales à Diass

Extraits DOSSIER LE TEMOIN quotidien – N° 1552 jeudi 9 septembre 2021 sur les élections locales à Diass
 
MAMADOU NDIONE DE L’APR Le profil de  l’emploi
 
Mamadou Ndione est  incontestablement  le  responsable  de  l’Alliance  pour  la République  (APR)  le  plus  populaire  dans la  commune  de  Diass.  Le patron du Conseil  sénégalais  des  chargeurs  (COSEC), qui  fait  partie  des  cinq  cadres  choisis  par le  candidat  Macky  Sall  pour  porter  sa  parole  lors  de  la  présidentielle  de  2019,  sauf retournement  de  situation  de  dernière minute,  devrait  être  le  candidat  de  BBY pour  la  mairie  de  Diass.  Cadre émérite de la  Task  Force  républicaine  de  l’Apr,  il  présente  un  bilan  élogieux  à  la  tête  du  COSEC et  a  été  même  nominé  lors  des  derniers Cauris  d’Or  dans  son  domaine  d’activité. Très présent sur  le  terrain  politique  local, Mamadou Ndione,  cet  autre  champion  de la  demande  sociale  à  Diass,  avait  majestueusement  damé  le  pion  à  ses  potentiels adversaires  en  déposant  70  %  des  parrains  du  président  Macky  Sall  dans  la commune sur  la  table  du  défunt  coordonnateur  régional  de  BBY  de  Thiès,  Ousmane Tanor  Dieng.  Abdourahmane Niang, un autre  responsable  de  l’Apr,  s’est  même rangé  derrière  lui  après  cette  prouesse  et l’a  annoncé  comme  étant  son  candidat lors  d’un  meeting  à  Bandia.  Il serait également  soutenu  par  Malick  Pouye, 
coordonnateur  communal  et  départemental de  Bës  du  ñakk  également  conseiller  municipal,  Assane  Sene,  SG  adjoint  section PS,  Malick  Diallo  PS  Khalifiste,  Alioune Ndoye  Faye,  SG  Adjoint  PDS,  Imam  Issa Diouf  SG  MRDS,  Ahmed  Ndoye  de  Pastef Bentegne,    Moussa  Dione  de  Rewmi, Ibrahima  Ciss,  conseiller  municipal  Apr, Fatou  Dione,  conseiller  municipal  Apr, Khady  Diouf,  conseiller  municipal  Apr, Maimouna  Diop,  conseiller  municipal Rewmi  à  Yeumbeul  qui  a  transféré  son vote  à  Diass  et  a  rejoint  l’Apr,  Assane Thiandoum  enseignant,  éminente  personnalité  de  la  société  civile  ainsi  que  plusieurs  chefs  de  villages,  imams  et notables  de  Diass.
 
Ses points forts

Mamadou Ndione a fait  beaucoup  dans la  commune  de Diass  notamment  dans  les volets  économique  et  social.  Le patron du Cosec,  en  permanence  sur  le  terrain,  répond  toujours  aux  sollicitations  des 
Populations.  La semaine dernière,  il  était, après  le  maire,  le  deuxième  responsable à  se  rendre  à  Mbayard  pour  soutenir  les populations  sinistrées  après  l’affaissement  d’un  énorme  baobab  sur  trois concessions  du  village.  Il a offert  2  tonnes de  ciment,  18  planches  de  zinc,  10  traverses,  une  enveloppe  de  200  000  FCFA pour  la  reconstruction  et  fait  appel  à  une équipe  professionnelle  de  coupeurs  pour élaguer  le  baobab.  Depuis 2014,  il  a massifié  les  rangs  de  ses  partisans  et  enregistré  des  soutiens  de  taille  notamment  de Bës  du  niak,  du  Pastef  local  entre  autres. Il est l’un  des  rares  responsables  qui  incitent  les  jeunes  de  Diass  à  tendre  vers l’excellence.  Il récompense chaque  année avec  des  ordinateurs,  du  matériel  didactique  et  des  enveloppes  d’argent  les  six meilleurs  bacheliers  des  lycées  de  Diass et  de  Toglou.  Les enfants du préscolaire  et des  cours  moyens  bénéficient  également chaque  année  de  colonies  de  vacances hors  du  pays.  Une petite assemblée générale  dimanche  05  septembre  dernier  dans son  quartier  de  Ngam  à  Diass  s’est  muée en  une  véritable  démonstration  de  force. Avec les enjeux qui  attendent  la  nouvelle équipe  municipale  de  Diass,  son  profil  est un  atout  certain.  Surtout qu’il est,  pour  sa localité,  sur  les traces  du  Dr  Serigne  Diop de  Sandiara.
 
Ses points faibles

Sa trop grande confiance  en  sa  victoire prochaine  et  le  peu  de  considération  qu’il accorde  à  certains  acteurs  dans  un  terrain politique  miné  pourraient  être  ses  plus gros  handicaps.  Certains de ses adversaires,  même  s’ils  sont  d’un  bas  niveau 
intellectuel,  n’en  demeurent pas moins redoutables.  Et dans la commune,  les  fils du  village  de  Diass  qui  accèdent  à  la  tête du  conseil  municipal  ne  sont  pas  lésion.  Il doit tout mettre en  œuvre  pour  fédérer ses  camarades  de  parti  afin  d’incarner pleinement  son  leadership  au  niveau local.
 

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
EMAIL