LA #RTT SOUHAITE UN JOYEUX ANNIVERSAIRE 🎂 AU PRÉSIDENT MACKY SALL ( VIDÉO đŸ“č & BIOGRAPHIE )

🇾🇳PRÉSIDENT MACKY SALL:

Biographie
Issu d’une famille de quatre enfants, Macky Sall grandit dans la rĂ©gion de Fatick puis dans le Fouta. Etudiant Ă  la facultĂ© de Dakar, il entre dans le mouvement marxiste-lĂ©niniste And-JĂ«f. Il s’en Ă©loigne rapidement n’en partageant ni les idĂ©es, ni la stratĂ©gie de boycott du scrutin de 1983 contre le PS, son vote allant pour le parti libĂ©ral comme en 1988. FormĂ© Ă  l’Institut des Sciences de la Terre (IST) de Dakar et diplĂŽmĂ© de l’École Nationale SupĂ©rieure du PĂ©trole et des Moteurs (ENSPM) de l’Institut Français du PĂ©trole (IFP) de Paris, il devient ingĂ©nieur gĂ©ologue puis gĂ©ophysicien, membre de plusieurs associations nationales et internationales d’experts de la profession.

Jeunesse et formation
NĂ© le 11 dĂ©cembre 1961 Ă  Fatick, dont il fut maire de 2009 Ă  2012, Premier Ministre de 2004 Ă  2007, Macky Sall occupe les fonctions de PrĂ©sident de l’AssemblĂ©e nationale sĂ©nĂ©galaise de 2007 Ă  2008. Élu quatriĂšme PrĂ©sident de la RĂ©publique du SĂ©nĂ©gal, il prend ses fonctions le 2 avril 2012. MariĂ© Ă  MarĂšme Faye, le PrĂ©sident Macky Sall est pĂšre de deux garçons et d’une fille.

“Je suis un SĂ©nĂ©galais de synthĂšse, un Pulaar de culture sĂ©rĂšre“

Macky Sall — 2012
DĂ©buts politique
Fin des années 1980 : membre du Parti Démocratique Sénégalais (PDS)

DĂ©cembre 2000 Ă  juillet 2001 : Directeur gĂ©nĂ©ral de la SociĂ©tĂ© des pĂ©troles du SĂ©nĂ©gal (PETROSEN) aprĂšs plusieurs annĂ©es au poste de chef de la division Banque de donnĂ©es et conseiller spĂ©cial auprĂšs du PrĂ©sident de la RĂ©publique, chargĂ© de l’Énergie et des Mines

Mai 2001 à novembre 2002 : Ministre des Mines, de l’Énergie et de l’Hydraulique

Novembre 2002 Ă  aoĂ»t 2003 : Ministre d’État, Ministre des Mines, de l’Énergie et de l’Hydraulique dans le Gouvernement dirigĂ© par Mame Madior Boye

AoĂ»t 2003 Ă  avril 2004 : Ministre d’État, Ministre de l’IntĂ©rieur et des CollectivitĂ©s locales, porte-parole du Gouvernement d’Idrissa Seck

Avril 2004 : Vice-président du comité directeur du PDS

Palais
Le Palais de la RĂ©publique
Chef du Gouvernement
Premier Ministre du 21 avril 2004 au 19 juin 2007, Macky Sall dĂ©tient alors le record de longĂ©vitĂ© Ă  ce poste. DĂšs son premier discours de politique gĂ©nĂ©rale, il s’impose face aux tĂ©nors de l’opposition, puis met en Ɠuvre les projets prĂ©sidentiels alors en sommeil (autoroute, corniche de Dakar, nouvel aĂ©roport
) avant de conduire la campagne pour la rĂ©Ă©lection du PrĂ©sident sortant en 2007.

PrĂ©sident de l’AssemblĂ©e nationale
Avec 143 voix sur 146, Macky Sall est Ă©lu le 20 juin 2007 Ă  la prĂ©sidence de l’AssemblĂ©e nationale. La rupture est consommĂ©e lorsqu’il cherche Ă  convoquer Karim Wade, fils du PrĂ©sident de la RĂ©publique, pour audition sur les travaux de l’ANOCI (Agence Nationale de l’Organisation de la ConfĂ©rence Islamique). Face Ă  son refus de dĂ©missionner, son poste de numĂ©ro 2 du PDS est supprimĂ©, le mandat du PrĂ©sident de l’AssemblĂ©e nationale rĂ©duit de cinq Ă  un an.

Garde
Président du Parti Alliance Pour la République (APR-Yaakaar)
Le 9 novembre 2008, Macky Sall quitte le PDS et abandonne tous les postes qu’il occupe grĂące au parti. Le 1er dĂ©cembre 2008, il crĂ©e, avec une trentaine de cadres du PDS, Alliance Pour la RĂ©publique.

Lors des Ă©lections locales du 22 mars 2009, dans le cadre d’une coalition formĂ©e avec les autres partis membres de Bennoo Siggil SĂ©nĂ©gal, APR-Yaakaar remporte les localitĂ©s de Fatick, douze collectivitĂ©s locales au nord du pays et trois au sud, Gossas ainsi que toutes les grandes villes du pays.

Avec en ligne de mire l’Ă©lection prĂ©sidentielle de 2012, il sillonne les campagnes sĂ©nĂ©galaises et va Ă  la rencontre de la diaspora Ă  travers le monde. En 2010, un sondage le place en tĂȘte Ă  Dakar et sa rĂ©gion. Polyglotte (wolof, sĂ©rĂšre, pulaar, français et anglais), Macky Sall incarne la nouvelle gĂ©nĂ©ration de la politique sĂ©nĂ©galaise.

Président de la République
Candidat de la coalition « Macky 2012 », avec pour slogan « La voie du vĂ©ritable dĂ©veloppement », il mĂšne campagne Ă  travers le pays sans couper avec le mouvement d’opposition du 23-Juin (M23). Il arrive en deuxiĂšme position du premier tour, avec 26,58 % des voix contre 34,81 % au prĂ©sident sortant.
Dans l’entre-deux-tours, il rĂ©unit tous les candidats battus dans la coalition Benno Bokk Yakkar (« Unis pour le mĂȘme espoir » en wolof) et emporte le second tour le 25 mars avec 65,80 % des voix contre 34,20 %.

QuatriĂšme PrĂ©sident de la RĂ©publique du SĂ©nĂ©gal, il prĂȘte serment le 2 avril 2012 Ă  l’hĂŽtel King Fahd Palace-Soleil.

FidĂšle Ă  sa promesse de rĂ©duire le train de vie de l’État, il revient sur certains privilĂšges ministĂ©riels, supprime 59 commissions et directions jugĂ©es sans objet et annonce des audits sur la gestion de son prĂ©dĂ©cesseur. L’Office national anti corruption ainsi que la Commission nationale de restitution des biens et de recouvrement des avoirs mal acquis sont crĂ©Ă©s. La Cour de rĂ©pression de l’enrichissement illicite est relancĂ©e.

Pour rĂ©duire le coĂ»t de la vie, le Gouvernement baisse les prix de l’huile, du riz et du sucre. Sans attendre, les pensions de retraite sont revalorisĂ©es, les paysans subventionnĂ©s et les assises nationales sur l’Ă©ducation programmĂ©es. En matiĂšre de politique Ă©trangĂšre, le nouveau PrĂ©sident s’attĂšle Ă  renouer les alliances traditionnelles et Ă  faire recouvrer au SĂ©nĂ©gal son rĂŽle diplomatique en Afrique.

TournĂ© vers le monde, engagĂ© pour le dĂ©veloppement du pays et soucieux d’en assurer la transparence dans la gestion et les affaires publiques, Macky Sall oeuvre pour le renouvellement de la politique sĂ©nĂ©galaise et continentale.

RĂ©forme constitutionnelle de 2016 pour le renforcement des institutions
L’annĂ©e 2016 concrĂ©tise la dĂ©marche globale du PrĂ©sident Macky Sall vers une meilleure gouvernance des affaires publiques et un Etat de Droit plus fort.
RĂ©sultat des assises nationales et des consultations menĂ©es par la Commission Nationale de RĂ©forme des Institutions (CNRI), le projet de rĂ©forme constitutionnelle qu’il conduit remporte l’approbation populaire avec prĂšs de 63 % des suffrages exprimĂ©s.

En adĂ©quation avec le 3e pilier du Plan SĂ©nĂ©gal Emergent, quinze mesures visent Ă  ancrer la stabilitĂ© constitutionnelle, moderniser la dĂ©mocratie, soutenir l’efficacitĂ© et l’efficience des institutions de l’Etat et renforcer la reprĂ©sentativitĂ© citoyenne, telles que :

La modernisation du rĂŽle des partis politiques

La participation des candidats indĂ©pendants Ă  tous les types d’élection

La reconnaissance de nouveaux droits aux citoyens (environnement sain, ressources naturelles, patrimoine foncier)

La consécration de la citoyenneté

La restauration du quinquennat et la limitation à deux mandats présidentiels

L’Ă©largissement des compĂ©tences du Conseil constitutionnel et des pouvoirs de l’AssemblĂ©e nationale en matiĂšre de contrĂŽle de l’action gouvernementale

PrivilÚge des sociétés démocratiques et expression la plus achevée du libre choix des citoyens, la consultation référendaire du 20 mars témoigne de la grande maturité politique de la population sénégalaise.

En concertation avec toutes les parties prenantes, le Gouvernement de Macky Sall s’attache Ă  prendre les mesures nĂ©cessaires Ă  la mise en Ɠuvre diligente de la rĂ©forme adoptĂ©e par le peuple.

Février 2019: réélection pour un second mandat
Le 24 février 2019, le Président Macky Sall est réélu au premier tour avec 58,26% des voix pour un second mandat de cinq ans (2019-2024).

Cette election a connu un record parmi les plus historiques de taux de participation. Les citoyens sénégalais se sont massivement rendus aux urnes, avec un taux de participation de 66,23%, pour choisir, dans le calme et la sérénité, leur futur Président de la République.
Les observateurs nationaux et internationaux ont saluĂ© Ă  l’unanimitĂ© la bonne organisation du scrutin et attestĂ© que le vote a Ă©tĂ© libre et transparent grĂące Ă  la maturitĂ© du peuple sĂ©nĂ©galais.

DÚs son investiture marquant le début de son second mandant, le 2 avril 2019, le Président Macky Sall a renouvelé son appel au dialogue sans exclusive, un dialogue constructif et ouvert à toutes les forces vives du pays, forces politiques, économiques et sociales.

Le PrĂ©sident a Ă  cette occasion rappelĂ© les prioritĂ©s pour ce second mandat incluant: des efforts encore plus soutenus pour l’emploi et Ă  l’employabilitĂ© des jeunes, une attention particuliĂšre aux politiques publiques en faveur des femmes et des filles, l’amĂ©lioration du cadre de vie, la promotion d’un habitat dĂ©cent pour tous et la sauvegarde de notre environnement, la rĂ©forme de l’administration pour soutenir les efforts vers l’émergence et le dĂ©veloppement.

DĂ©corations et autres distinctions
Grand-croix de l’Ordre national du Lion

Grand officier de la LĂ©gion d’honneur française

Grand officier de l’Ordre de la PlĂ©iade de la Francophonie

Grande Croix de l’Ordre de l’Etat de Palestine

Dr Honoris Causa UniversitĂ© d’Abomey Calvy, BĂ©nin

Dr Horois Causa Université Suisse UMEF GenÚve, Suisse

Dr Honoris Causa, Université Pukyong de Busan, République de Corée

Dr Honoris Causa Conservatoire des Arts et MĂ©tiers, (CNAM) France

Membre honoraire de l’AcadĂ©mie Française des Sciences d’Outre Mer

Please follow and like us:
LA #RTT SOUHAITE UN JOYEUX ANNIVERSAIRE 🎂 AU PRÉSIDENT MACKY SALL ( VIDÉO đŸ“č & BIOGRAPHIE )

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut
RSS
EMAIL