Le Chef de l’Etat Macky Sall annonce deux milliards de CFA pour la lutte contre le sida en Afrique de l’Ouest

Le sommet régional sur le VIH en Afrique de l’Ouest et du Centre s’est clôturé mardi 2 novembre, notamment avec la participation du président sénégalais Macky Sall, qui a annoncé le montant supplémentaire de deux milliards de francs CFA pour lutter contre la pandémie dans son pays.

La pandémie de Covid-19 a sérieusement perturbé la lutte contre le VIH : difficultés de circulation donc d’accès aux traitements, fermeture de centres communautaires, ou encore interruption des programmes de prévention… Mais l’objectif de mettre fin au VIH doit rester une « priorité urgente », selon les participants au sommet, venus de 26 pays.

Le président Macky Sall a également martelé : « La lutte contre le VIH-sida doit rester plus que jamais d’actualité. Même dans le conteste de la riposte anti-Covid-19. »

L’Afrique de l’Ouest et du Centre, à la pointe au début de l’épidémie de sida, a pris du retard, et fait face à une hausse des nouvelles infections, essentiellement chez les jeunes et les femmes. L’an dernier, 150 000 décès liés au sida ont été enregistrés dans la région.

Depuis dimanche 31 octobre, le sommet a réuni des ministres de la Santé et de l’Économie de seize pays de la région et des organisations de la société civile, dans le but de « réinventer la riposte à la pandémie de VIH ».

En Afrique de l’Ouest et du Centre, 4,7 millions de personnes vivent actuellement avec le VIH, et la région fait face à une hausse des nouvelles infections. Pour faire face, il faudra plus de financement, a estimé le chef de l’État, qui a donc annoncé un budget supplémentaire de 2 milliards de francs CFA au Sénégal, dont la moitié pour les acteurs de la société civile engagés dans la riposte.

source Senegal7

Please follow and like us:
RSS
EMAIL