Mamadou, frère de Cheikhouna Ndiaye, mort dans les manifs: « Il n’a pas été tué par la police, il a été poignardé »


A en croire Mamadou Ndiaye, son frère Cheikhouna, n’a pas été tué par la police lors des manifestations. Il a été poignardé.*

Selon le frère de la victime, l’autopsie a montré qu’il a été tué par une arme blanche tranchante.

Il révèle que sa soeur a été reçue par Ousmane Sonko et Bougane Guèye Dany et leur a dit la vérité.

Mamadou Ndiaye affirme qu’Amnesty International les a contactés pour que les membres de sa famille portent plainte contre l’Etat, mais ils ont refusé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *