Procès Assane Diouf: un mois assorti d’un sursis pour l’activiste

Assane Diouf a été jugé ce mercredi 29 septembre, au tribunal de grande instance de Pikine-Guédiawaye. Poursuivi pour destruction de bien appartenant à autrui, il a été déclaré coupable avant d’être condamné à un mois assorti de sursis.

Il a été arrêté après avoir détruit le pare-brise d’un particulier.

Son avocat, Me Khoureychi Ba révèle que « l’automobiliste n’a pas jugé opportun de porter plainte contre l’activiste mais sur ordre de la hiérarchie les policiers qui avaient procédé à l’interpellation des deux hommes sur les lieux ont retenu Assane Diouf qui est poursuivi du chef de destruction du bien d’autrui ».

Please follow and like us:
Pin Share
RSS
EMAIL