SenCaféActu du 1️⃣0️⃣ novembre 2020.

1 – Emigration irrégulière : 401 migrants sénégalais sont arrivés hier en Espagne, une sénégalaise interpelle l’Etat, l’Espagne ferme ses frontières maritimes la semaine prochaine

Les autorités sénégalaises ont-ils pris le pouls de l’ampleur du problème de la migration irrégulière en cours ?  Il ne se passe de jour, depuis début octobre, sans qu’on annonce l’interception de candidats à la migration ou le naufrage d’embarcations remplies de centaines de jeunes sénégalais. Dans la journée d’hier 410 migrants partis du Sénégal ont débarqué dans les iles espagnoles, selon Aminata Samb présidente des associations sénégalaises des iles Canaries. Ce qui est notable dans ces arrivées de migrants est la présence de nombreux mineurs dont des bébés. Mme Samb lance un appel aux autorités sénégalaises pour prendre des mesures plus rigoureuses pour stopper ce flux d’autant plus que ces migrants suscitent maintenant de la haine voire le rejet des populations espagnoles qui n’en peuvent plus. Le ministre espagnol de l’Intérieur a annoncé hier la fermeture des champs où travaillent les migrants, 20000 sont arrivés dans les iles ces derniers mois.

2 – Rien ne va plus à la coalition Jotna : Ousmane Sonko retire le Pastef,  récupère les autres membres, pour le coordonnateur de Jotna, Berthé, « La coalition Jotna n’était pas pour soutenir le candidat Sonko l’objectif visé était d’aller ensemble aux locales et aux législatives », Cheikh Tidiane Dieye quitte aussi le navire

Après le temps du compagnonnage, c’est le temps des déchirures à la coalition Jotna. Le coordonnateur Bruno d’Erneville a réagi, après la décision de Sonko de sortir le Pastef de la coalition. Selon d’Erneville , invité de la Rfm, « la coalition Jotna n’était pas pour soutenir le candidat Sonko, l’objectif visé était d’aller ensemble aux locales et aux législatives. Il n’ya pas de problème majeur, la coalition fonctionne avec des règles démocratiques. Maintenant il nous faut revoir la donne, le Pastef et Sonko étaient notre porte-drapeau. Le départ de Pastef n’est pas une surprise pour nous, il ya eu des discussions entre différents partis depuis longtemps, mais nous nous continuons notre route au niveau de la coalition », a assuré le coordonnateur de Jotna. Comme cela ne suffisait pas, hier «  la plateforme Avenir Senegaal Bi Nu Begg  de Cheikh Tidiane Dièye a décidé de cesser toute activité dans la coalition Jotna à compter de ce lundi 09 novembre 2020. »

3 – Reddition des comptes : Makhtar Cissé, Mimi Touré, Amadou Ba, Aly Ngouille Ndiaye  à l’OFNAC

L’information relayée par l’Observateur de ce mardi 10 octobre va certainement soulever des vagues. Selon nos confrères, les ministres non reconduits de l’attelage gouvernemental et la présidente sortante du CESE, sont attendus à l’OFNAC pour la reddition des comptes. Ainsi, dans ce cadre, Mimi Touré, Makhtar Cissé, Aly Ngouille Ndiaye et Amadou Ba feraient face aux enquêteurs.

4 – Mission parlementaire sur les inondations : Le rapport déposé chez Moustapha Niasse avant l’audience avec le président Sall

Selon L’AS, les parlementaires ont déposé, hier lundi, leur rapport sur la table du président de l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse. C’est un rapport de près de 300 pages qui va expliquer en détails la gestion des inondations sous Macky Sall. En plus des constats, les députés ont formulé des recommandations. Ces parlementaires seront reçus par le président Macky Sall à qui le rapport sera transmis par l’Assemblée nationale.

5 – Elections : Vers le couplage des locales, des législatives et de la présidentielle de 2024

Selon Confidentiel la Lettre Quotidienne reprise par Dakaractu, la réflexion est entamée au sein de l’exécutif pour coupler les élections locales prévues au mois de mars 2021 aux élections législatives prévues normalement en juillet 2022.  Outre le caractère dispendieux d’une élection, l’organisation de deux scrutins à moins d’un an d’intervalle replongerait le Sénégal dans un cycle de vote sans fin. 
Et selon la publication quotidienne, en effet, « si aucune date n’est indiquée pour le moment, il est désormais clair que les élections locales n’auront pas lieu l’année prochaine ». 
D’ailleurs, fait-elle remarquer, « aucune révision de listes électorales n’a été entamée et désormais presque tous les partis détenteurs de mairies sont dans la coalition présidentielle avec l’arrivée de Rewmi au pouvoir ». L’ajournement sine die des locales ne choque désormais plus personne et le mandat des maires est prolongé depuis au moins 16 mois, lit-on aussi sur le document. D’autant plus que la commission politique du Dialogue national, devait se pencher sur la nécessité du report ou couplage de ces joutes.
 Enfin, révèle la même source, le même scénario se profile à l’assemblée nationale où le mandat des députés pourrait être prolongé pour quelques mois ou années à partir de 2022. L’enjeu pour le pouvoir est d’attendre 2024 pour coupler lesdites élections, locales, législatives ou pourquoi pas présidentielle.

6 – Actu Internationale

  • Mali : Amadou Toumani Touré ATT est décédé

    L’ancien président malien longtemps exilé au Sénégal Amadou Toumani Touré (ATT) est décédé a-t-on appris ce matin de sources maliennes. ATT victime d’un coup d’état militaire en 2012 s’était réfugié au Sénégal , avant de retourner au Mali en 2019.
  • Alpha Condé menace : «  Qui qu’il soit, quand tu sors ta queue, nous allons la couper »

    Le président guinéen, s’exprimant en langue Soussou, a menacé les futurs fauteurs de trouble qu’ils ne seront plus tolérés désormais. « La pagaille est terminée, la loi anti-casse a été appliquée contre moi. Alors quiconque organise une manifestation, quand il y a une casse, prépare-toi. Je ne vais pas le faire comme les autres parce que moi j’ai fait plus de 45 ans de combat. Qui qu’il soit, quand tu sors ta queue, nous allons la couper », a menacé Alpha Condé.
  • Bonne nouvelle pour la planète : Le laboratoire Pfizer annonce un vaccin efficace à 90%, l’OMS se frotte les mains

    Le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus, a jugé « encourageante » l’annonce faite par les laboratoires Pfizer et BioNTech d’un vaccin « efficace à 90% » contre le Covid-19, informe Lci. L’annonce de Pfizer a donné le sourire aux places boursières de la planète, boosté le moral des investisseurs et des gouvernements.

7 – Actu Sport

  • Echos de la tanière : Boulaye Dia débarque à Dakar avec le titre de meilleur buteur de la Ligue 1

    Auteur d’un doublé ce dimanche contre Lens, l’attaquant du stade de Reims a permis à son équipe de repartir avec le point du nul (4-4).  Un doublé qui permet à l’international sénégalais de se hisser à la première place du classement des buteurs en Ligue 1 avec 8 pions devant Kylian Mbappé et ses 7 buts.
  • Le Président de la Fédération Sénégalaise de Football, Me Augustin Senghor serait pressenti parmi les candidats aux prochaines élections présidentielles de la Confédération Africaine de Football (CAF). Cependant, en cas d’officialisation de la candidature de Me Augustin Senghor, le Maire de l’Ile de Gorée ne serait pas le seul pour la succession d’Ahmad Ahmad ; l’Ivoirien Jacques Anouma et le Sud-africain Patrick Motsepe ont eux aussi présentés leur candidature (wiwsport).

La rédaction de SenCaféActu

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
EMAIL