SenCaféActu du 10 Mars 2021.

1- Affaire Sonko : Les faits saillants ce matin

Senegalese’s opposition leader Ousmane Sonko, charged with rape, talks to media at his party’s headquarters in Dakar on March 8, 2021 after being freed from detention. – Senegal’s main opposition leader called for « much larger » protests, but urged non-violence after days of deadly clashes in the West African state sparked by his recent arrest. (Photo by Seyllou / AFP)Capitaine Touré : «  la vidéo que j’ai faite c’est de la diversion »Pour Seydi Gassama : La violation des droits constitutionnels par les préfets constitue les principales causes de troubles à l’ordre public, a tweeté, mardi, le directeur exécutif d’Amnesty Sénégal. Seydi Gassama a invité l’Etat du Sénégal à respecter lesdits droits comme le lui demandent l’Onu et la CEDEAOSaccages : La police et la gendarmerie traquent les pilleurs identifiés par les centaines de caméras de surveillance, 500 personnes ont été déjà arrêtées.Pertes : Auchan, Total, Supeco ont perdu des dizaines de milliards, l’économie nationale dans une mauvaise passe, les marchés financiers augmentent de 2% le risque pays.Sonko assiégé par la presse internationale, rupture de stocks des carnets d’adhésion au Pastef : le patron du Pastef n’arrive pas à se reposer avec les interminables demandes d’interview de la presse internationale. Le Quotidien de Yan Barthes fait le pied de grue depuis 24h à l’instar de plusieurs médias. Le Pastef enregistre depuis une semaine une déferlante d’adhésion qui a fini de submerger le service chargé des recrutements.

2- La gendarmerie n’a pas reçu la lettre de démission du capitaine Seydina Oumar Touré qui risque d’être arrêté

 Le capitaine Seydina Oumar Touré, Officier de police judiciaire (OPJ), en résidence à la Caserne Samba Diéry Diallo, a annoncé, via les réseaux sociaux, sa démission de la gendarmerie nationale.
Mais, jusqu’à hier, la Maréchaussée n’a toujours pas reçu la lettre de notification de la démission de l’enquêteur dans l’affaire Sonko-Adji Sarr.
En d’autres termes, le capitaine démissionnaire, n’a pas, jusqu’à hier soir, formalisé sa démission, informe L’Observateur.
Sa hiérarchie déclare avoir appris la nouvelle de sa démission à travers une vidéo.
Le capitaine Touré est toujours considéré comme un élément de la Section de Recherches. Toutefois, il sera soumis à une procédure disciplinaire. Le capitaine risque d’être arrêté et de subir des sanctions disciplinaires.

3- Le M2D observe une journée de prières pour les victimes vendredi et  reprend les manifestations samedi, le Forum civil estime que cette marche est inopportune

 Le Forum civil n’est pas d’accord sur la reprise des manifestations. Selon Birahim Seck : « cet appel à manifester du samedi n’a aucun sens et que le contexte ne s’y prête pas ».

Voici le communiqué de l’opposition : « Le M2D appelle l’ensemble des Sénégalais à observer une journée de deuil national, ce vendredi 12 mars, pour prier, partout dans le Sénégal, pour le repos des personnes décédées lors des manifestations.  Le M2D a aussi entendu les nombreux appels, y compris ceux des Guides religieux. C’est ce qui justifie la suspension des deux jours de manifestations initialement prévus ce mardi 9 et mercredi 10 mars .

Le M2D réaffirme néanmoins sa détermination à poursuivre la lutte démocratique et pacifique sur la base des exigences ci-après :

1.   Libérer immédiatement et sans condition tous les prisonniers politiques encore incarnés;

2.   Mettre en place une Commission nationale indépendante, inclusive et ouverte à la société civile et à l’opposition, entre autres, pour évaluer les réparations et les indemnités à accorder aux familles des victimes et surveiller leur bonne exécution;

3.   Ouvrir une enquête indépendante pour retrouver et traduire devant les juridictions nationales et/ou internationales tous ceux qui, dans les forces de l’ordre comme parmi les nervis et miliciens recrutés par le pouvoir, se sont rendus coupables de meurtre dans les manifestations ainsi que leurs commanditaires

Le M2D publiera dans les prochains jours, un mémorandum de revendications en 10 points.

Le M2D appelle le peuple sénégalais à un rassemblement Pacifique à la place de la Nation, à Dakar, le Samedi 13 mars 2021 à partir de 15h pour la libération des détenus. Toutes les dispositions prévues par la Constitution sont respectées par le M2D.De telles rassemblements pacifiques sont aussi prévus dans les régions et la diaspora. Tous les manifestants sont invités à venir avec le drapeau national.

4- Un coup dur pour l’APR à Bignona : le maire de Sindia et la vice-présidente du conseil départemental démissionnent

Ndèye Gnima Goudiaby, la vice-présidente du Conseil départemental de Bignona, n’est plus de l’Alliance pour la République  (Apr). Elle a rendu sa démission ce matin suite aux malheureux événements survenus depuis mercredi dernier dans le pays relatifs à l’affaire Adji Sarr-Ousmane Sonko. Au motif de sa démission, la vice-présidente du Conseil départemental déplore la tragédie née des manifestations. Elle exige alors une enquête indépendante pour situer les responsabilités sur les trois morts enregistrés à Bignona. Le maire de Sindia aussi a rompu les amarres avec l’APR.

5- Le MFDC répond à l’appel de Sonko

L’appel d’Ousmane Sonko au MFDC, à déposer les armes en Casamance dans les six mois à venir n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd. En effet, ”Atika”, branche armée du Mouvement des forces démocratiques de Casamance (Mfdc), dit étudier la proposition du leader du Pastef.

« Nous avons écouté  et entendu le Président de Pastef, Ousmane Sonko, après sa libération.  Nous l’avons écouté et entendu.. Nous étudierons sa proposition », a affirmé Atika.

A l’en croire : « Le Mfdc n’a jamais voulu de cette guerre qui nous a été imposée. Nous sommes des gens épris de paix et  de justice ». La rébellion en Casamance est l’une des plus vieilles d’Afrique avec 39 ans de conflit armé entre rebelles indépendantistes et forces gouvernementales, informe L’Obs repris par Senenews.

6- Actu internationale

– Affaire Sonko : Eric Zemmour s’en mêle et fait des révélations qui secouent les sénégalais

« Selon mes informations, Emmanuel Macron avait hésité. Il avait songé envoyer la marine française, une intervention française militaire. Puis, il s’était rétracté. Apparemment, c’est lui qui a fait pression sur le président (ndlr : Macky Sall) pour que l’opposant (ndlr : Ousmane Sonko) soit libéré immédiatement. Donc manifestement, la France va essayer d’apaiser », a ainsi lâché le chroniqueur de Cnews. (lastleaks)

– Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara remporte la majorité des sièges à l’assemblée

 C’est donc le RHDP, le parti au pouvoir, qui l’emporte, fort de ses bastions du Nord et en résistant à ses adversaires dans le reste du pays. Les soutiens d’Alassane Ouattara conservent la majorité absolue. Mais le parti ne fait pas aussi bien que ce qu’espéraient ses dirigeants. Le RHDP plafonne à 137 élus, soit 54% des sièges. (Avec RFI)

7- Actu sports

– Liverpool : Jürgen Klopp aurait déjà en tête les remplaçants de Sadio Mané ou Mohamed Salah !

“Les trois attaquants de Liverpool ont tout gagné au club et ils pourraient avoir envie de relever un nouveau défi avec le Real Madrid, le Bayern Munich ou encore la Juventus Turin. C’est donc normal que Jürgen Klopp ait déjà quelques noms en tête. Il y a Erling Haaland, Jack Grealish, Ansu Fati et Myron Boadu sur sa liste”, a fait savoir le consultant pour la télévision anglaise.

– Coup de tonnerre : La Juventus éliminée par le Porto en 8eme de la Ligue des champions malgré une courte victoire (3-2)

– PSG-Barça : Gana Guèye et Abdou Diallo dans le groupe

A cette occasion, Mauricio Pochettino devra toutefois se passer des services de Neymar, pas suffisamment remis de sa blessure à l’adducteur, de Juan Bernat, de Moise Kean (covid-19) et du jeune Xavi Simons, non qualifié. Idrissa Gana Guèye et Abdou Diallo sont présents dans le groupe pour affronter le FC Barcelone.

Lire aussi :

La Une des quotidiens nationaux du Mercredi 10 Mars 2021

Suivez-nous sur Facebook

La rédaction de SenCaféActu

SenCaféActu

cafeactu.com

1- Affaire Sonko : Les faits saillants ce matin

Senegalese’s opposition leader Ousmane Sonko, charged with rape, talks to media at his party’s headquarters in Dakar on March 8, 2021 after being freed from detention. – Senegal’s main opposition leader called for « much larger » protests, but urged non-violence after days of deadly clashes in the West African state sparked by his recent arrest. (Photo by Seyllou / AFP)Capitaine Touré : «  la vidéo que j’ai faite c’est de la diversion »Pour Seydi Gassama : La violation des droits constitutionnels par les préfets constitue les principales causes de troubles à l’ordre public, a tweeté, mardi, le directeur exécutif d’Amnesty Sénégal. Seydi Gassama a invité l’Etat du Sénégal à respecter lesdits droits comme le lui demandent l’Onu et la CEDEAOSaccages : La police et la gendarmerie traquent les pilleurs identifiés par les centaines de caméras de surveillance, 500 personnes ont été déjà arrêtées.Pertes : Auchan, Total, Supeco ont perdu des dizaines de milliards, l’économie nationale dans une mauvaise passe, les marchés financiers augmentent de 2% le risque pays.Sonko assiégé par la presse internationale, rupture de stocks des carnets d’adhésion au Pastef : le patron du Pastef n’arrive pas à se reposer avec les interminables demandes d’interview de la presse internationale. Le Quotidien de Yan Barthes fait le pied de grue depuis 24h à l’instar de plusieurs médias. Le Pastef enregistre depuis une semaine une déferlante d’adhésion qui a fini de submerger le service chargé des recrutements.

2- La gendarmerie n’a pas reçu la lettre de démission du capitaine Seydina Oumar Touré qui risque d’être arrêté

 Le capitaine Seydina Oumar Touré, Officier de police judiciaire (OPJ), en résidence à la Caserne Samba Diéry Diallo, a annoncé, via les réseaux sociaux, sa démission de la gendarmerie nationale.
Mais, jusqu’à hier, la Maréchaussée n’a toujours pas reçu la lettre de notification de la démission de l’enquêteur dans l’affaire Sonko-Adji Sarr.
En d’autres termes, le capitaine démissionnaire, n’a pas, jusqu’à hier soir, formalisé sa démission, informe L’Observateur.
Sa hiérarchie déclare avoir appris la nouvelle de sa démission à travers une vidéo.
Le capitaine Touré est toujours considéré comme un élément de la Section de Recherches. Toutefois, il sera soumis à une procédure disciplinaire. Le capitaine risque d’être arrêté et de subir des sanctions disciplinaires.

3- Le M2D observe une journée de prières pour les victimes vendredi et  reprend les manifestations samedi, le Forum civil estime que cette marche est inopportune

 Le Forum civil n’est pas d’accord sur la reprise des manifestations. Selon Birahim Seck : « cet appel à manifester du samedi n’a aucun sens et que le contexte ne s’y prête pas ».

Voici le communiqué de l’opposition : « Le M2D appelle l’ensemble des Sénégalais à observer une journée de deuil national, ce vendredi 12 mars, pour prier, partout dans le Sénégal, pour le repos des personnes décédées lors des manifestations.  Le M2D a aussi entendu les nombreux appels, y compris ceux des Guides religieux. C’est ce qui justifie la suspension des deux jours de manifestations initialement prévus ce mardi 9 et mercredi 10 mars .

Le M2D réaffirme néanmoins sa détermination à poursuivre la lutte démocratique et pacifique sur la base des exigences ci-après :

1.   Libérer immédiatement et sans condition tous les prisonniers politiques encore incarnés;

2.   Mettre en place une Commission nationale indépendante, inclusive et ouverte à la société civile et à l’opposition, entre autres, pour évaluer les réparations et les indemnités à accorder aux familles des victimes et surveiller leur bonne exécution;

3.   Ouvrir une enquête indépendante pour retrouver et traduire devant les juridictions nationales et/ou internationales tous ceux qui, dans les forces de l’ordre comme parmi les nervis et miliciens recrutés par le pouvoir, se sont rendus coupables de meurtre dans les manifestations ainsi que leurs commanditaires

Le M2D publiera dans les prochains jours, un mémorandum de revendications en 10 points.

Le M2D appelle le peuple sénégalais à un rassemblement Pacifique à la place de la Nation, à Dakar, le Samedi 13 mars 2021 à partir de 15h pour la libération des détenus. Toutes les dispositions prévues par la Constitution sont respectées par le M2D.De telles rassemblements pacifiques sont aussi prévus dans les régions et la diaspora. Tous les manifestants sont invités à venir avec le drapeau national.

4- Un coup dur pour l’APR à Bignona : le maire de Sindia et la vice-présidente du conseil départemental démissionnent

Ndèye Gnima Goudiaby, la vice-présidente du Conseil départemental de Bignona, n’est plus de l’Alliance pour la République  (Apr). Elle a rendu sa démission ce matin suite aux malheureux événements survenus depuis mercredi dernier dans le pays relatifs à l’affaire Adji Sarr-Ousmane Sonko. Au motif de sa démission, la vice-présidente du Conseil départemental déplore la tragédie née des manifestations. Elle exige alors une enquête indépendante pour situer les responsabilités sur les trois morts enregistrés à Bignona. Le maire de Sindia aussi a rompu les amarres avec l’APR.

5- Le MFDC répond à l’appel de Sonko

L’appel d’Ousmane Sonko au MFDC, à déposer les armes en Casamance dans les six mois à venir n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd. En effet, ”Atika”, branche armée du Mouvement des forces démocratiques de Casamance (Mfdc), dit étudier la proposition du leader du Pastef.

« Nous avons écouté  et entendu le Président de Pastef, Ousmane Sonko, après sa libération.  Nous l’avons écouté et entendu.. Nous étudierons sa proposition », a affirmé Atika.

A l’en croire : « Le Mfdc n’a jamais voulu de cette guerre qui nous a été imposée. Nous sommes des gens épris de paix et  de justice ». La rébellion en Casamance est l’une des plus vieilles d’Afrique avec 39 ans de conflit armé entre rebelles indépendantistes et forces gouvernementales, informe L’Obs repris par Senenews.

6- Actu internationale

– Affaire Sonko : Eric Zemmour s’en mêle et fait des révélations qui secouent les sénégalais

« Selon mes informations, Emmanuel Macron avait hésité. Il avait songé envoyer la marine française, une intervention française militaire. Puis, il s’était rétracté. Apparemment, c’est lui qui a fait pression sur le président (ndlr : Macky Sall) pour que l’opposant (ndlr : Ousmane Sonko) soit libéré immédiatement. Donc manifestement, la France va essayer d’apaiser », a ainsi lâché le chroniqueur de Cnews. (lastleaks)

– Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara remporte la majorité des sièges à l’assemblée

 C’est donc le RHDP, le parti au pouvoir, qui l’emporte, fort de ses bastions du Nord et en résistant à ses adversaires dans le reste du pays. Les soutiens d’Alassane Ouattara conservent la majorité absolue. Mais le parti ne fait pas aussi bien que ce qu’espéraient ses dirigeants. Le RHDP plafonne à 137 élus, soit 54% des sièges. (Avec RFI)

7- Actu sports

– Liverpool : Jürgen Klopp aurait déjà en tête les remplaçants de Sadio Mané ou Mohamed Salah !

“Les trois attaquants de Liverpool ont tout gagné au club et ils pourraient avoir envie de relever un nouveau défi avec le Real Madrid, le Bayern Munich ou encore la Juventus Turin. C’est donc normal que Jürgen Klopp ait déjà quelques noms en tête. Il y a Erling Haaland, Jack Grealish, Ansu Fati et Myron Boadu sur sa liste”, a fait savoir le consultant pour la télévision anglaise.

– Coup de tonnerre : La Juventus éliminée par le Porto en 8eme de la Ligue des champions malgré une courte victoire (3-2)

– PSG-Barça : Gana Guèye et Abdou Diallo dans le groupe

A cette occasion, Mauricio Pochettino devra toutefois se passer des services de Neymar, pas suffisamment remis de sa blessure à l’adducteur, de Juan Bernat, de Moise Kean (covid-19) et du jeune Xavi Simons, non qualifié. Idrissa Gana Guèye et Abdou Diallo sont présents dans le groupe pour affronter le FC Barcelone.

Lire aussi :

La Une des quotidiens nationaux du Mercredi 10 Mars 2021

Suivez-nous sur Facebook

La rédaction de SenCaféActu

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
EMAIL