SenCaféActu du 12 Mars 2021

1- Recrutement de nervis lors des manifestations : Barthelemy Dias persiste et dévoile le nom d’un recruteur socialiste

Le maire de Mermoz ne démord pas des accusations portées contre son ancien parti le PS dans le recrutement de nervis lors des manifestations de la semaine dernière : «J’insiste, persiste et signe!!!
La direction du parti socialiste (PS) a cautionné le recrutement, l’armement et le déploiement de nervis qui ont occasionné la mort de citoyens sénégalais
Le PS a choisi d’être apprivoisé au nom d’une politique alimentaire au-dessus des intérêts du peuple.
J’accuse Mr Ali Mané (maire de paoskoto, responsable politique et recruteur de nervis).
Je dénonce l’irresponsabilité de Mme Aminata Mbengue Ndiaye, à travers le torchon de communiqué pondu pour amuser le prince.

2- Saccage et incendie de son domicile : Me El Hadj Diouf porte plainte contre Sonko

« L’heure est grave et le pays tout entier est inquiet. Notre Sénégal est menacé et il nous incombe le devoir de le sauver. Notre pays bascule dans une violence inouïe. C’est ainsi qu’une personne dangereuse a choisi la manipulation et le mensonge pour percer au pouvoir. Il manipule certains jeunes qui n’ont rien compris. Cette même personne demande aux Sénégalais de mourir pour lui », a d’abord annoncé Me El Hadji Diouf. Lors des émeutes, l’une des maisons de l’avocat aurait été incendiée. Ce qu’il n’arrive toujours pas à digérer. « Ils se sont attaqués à des biens appartenant à autrui, notamment ma maison située au  niveau des Maristes. Je ne laisserai pas les choses impunies, car Ousmane Sonko va payer. Mon parti entend jouer son rôle pleinement dans ce qui se passe au Sénégal. Et je vais déposer une plainte contre Ousmane Sonko pour tentative d’assassinat. Les bandits qu’il a envoyés chez moi ne cherchaient que moi. Ils ont tiré partout et saccagé toute la maison », a-t-il ajouté. (L’Asnews)

3- Sonko après sa visite à Y en Marre annonce un nouvel agenda républicain en gestation, l’opposition organise sa journée de deuil

Le leader de Pastef précise qu’ils sont en train de réfléchir “sur un agenda, un calendrier pour la République, pour le Sénégal, pour nos enfants et nos petits-enfants…” Mais aussi des exigences ont été formulées : la libération “immédiate et sans condition de tous les détenus politique de Macky Sall », rapporte Senego.

Sonko n’a pas tarit d’éloges sur Y en a Marre : « Ils se sont engagés dans cette lutte, non pas pour la personne de Ousmane Sono mais pour la préservation de notre démocratie (…) Y’en A Marre représente quelque chose d’extrême important dans la lutte citoyenne au Sénégal. C’est le doyen des mouvements citoyens. Non seulement au Sénégal mais j’allais dire en Afrique de l’Ouest. Une fois de plus Y’en A Marre a été à la hauteur de sa réputation en s’engageant dans ce combat, une fois de plus pour la préservation de notre démocratie… », souligne Ousmane Sonko. Ce vendredi, le M2D appelle à une journée de deuil ce vendredi.

4- Présidence de la CAF : Augustin Senghor devient le vice-président ce vendredi à Rabat, une élection inédite dans les annales du foot africain

Le retrait des trois adversaires de Motsepe, l’Ivoirien Jacques Anouma, le Sénégalais Augustin Senghor et le Mauritanien Ahmed Yahya, donnent une dimension surréaliste à cette élection. Alors qu’on s’acheminait vers le scrutin le plus ouvert de l’histoire de la CAF, les trois Ouest-Africains se sont rangés derrière le Sud-Africain. Officiellement dans l’intérêt supérieur du football continental. « C’est une comédie », soupire un dirigeant de la CAF, sous couvert d’anonymat.

Réunis au Maroc fin février pour discuter d’éventuelles convergences, Anouma, Senghor et Yahya ont été tous les trois surpris de découvrir la présence de Motsepe. Des représentants de la FIFA étaient également présents. C’est ce qu’indiquent des sources convergentes. Aucun n’a accepté de gaîté de cœur ce « compromis de Rabat », même si Senghor est censé devenir 1er vice-président de la CAF, Yahya le 2e, et Anouma le conseiller spécial de Motsepe. (Avec Rfi sports)

5- Manifestations : Bougane offre 10 millions aux familles des victimes

« Ce jeudi après-midi, le président Bougane Guèye Dany, leader de Gueum Sa Bopp s’est rendu chez les familles des victimes des émeutes de la semaine dernière, pour présenter ses condoléances et compatir avec eux dans cette douloureuse épreuve. Ainsi, il s’est rendu aux Parcelles assainies, à Cambéréne, Yeumbeul, Keur Massar et à la Médina », informe un communiqué de Gueum Sa Bopp reçu par Libération online. D’après la même source, « une enveloppe de 10 millions a été dégagée en direction des familles des victimes qui sont tombées lors des manifestations dans le cadre de la lutte pour la démocratie et l’état de droit. A noter aussi que le président de Gueum sa Bopp sera ce week-end à Bignona et Diaobé pour présenter ses condoléances aux familles.13 martyrs ont été recensés lors des manifestations pour la défense de la démocratie au Sénégal », d’après le communiqué.

6- Actu internationale

– Rumeurs de maladie: le nouveau PM ivoirien dément!

« Depuis plusieurs jours, des rumeurs folles se propagent sur ma santé, évoquant malaise et même évacuation sanitaire à l’étranger.
Il n’en est absolument rien », a-t-il précisé sur son compte facebook officiel. Il dira à ceux qui diffusent ces « fake news », qu’il est « indécent de se comporter ainsi, alors même que nous pleurons avec une tristesse infinie le départ du Premier ministre, mon frère Hamed Bakayoko ». Patrick Achi a été nommé premier ministre par intérim lundi dernier, après l’évacuation de Hamed Bakayoko en France. Pour rappel son prédécesseur à la primature a perdu la vie en Allemagne hier mercredi. (Igfm)

– Le procureur de Nouakchott ordonne le placement sous contrôle judiciaire de  l’ancien président Mohamed Abdel Aziz

Le procureur de Nouakchott a ordonné ce jeudi 11 mars la présentation de l’ex-président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz et d’une dizaine de hautes personnalités à un juge en demandant leur inculpation pour corruption, a indiqué le parquet.

Le procureur Ahmedou Ould Abdallahi a demandé le placement sous contrôle judiciaire de M. Aziz, d’un de ses gendres, de deux anciens Premiers ministres et de plusieurs anciens ministres et hommes d’affaires, a dit le parquet dans un communiqué. Ils étaient jeudi en cours de présentation au juge qui doit décider s’il suit les réquisitions du procureur. (Rfi)

7- Actu sports

– Cheikh Seck président du Jaraaf honoré par son ancien club tunisien qui a battu ses poulains

Le Président de l’ASC Jaraaf , Cheikh Seck, qui a pris part avec son équipe à la rencontre perdue (0-2) en Coupe CAF face à l’Etoile Sportive du Sahel, en Tunisie, a été honoré par l’Espérance Sportive de Tunis.

Un Club au sein duquel, l’ex international sénégalais a évolué en tant que gardien entre 1989 et 1992. Heureux de retrouver l’ancien joueur devenu Président du Jaraaf, heureux et satisfaits des performances et du professionnalisme de leur ex gardien, les dirigeants de l’ES Tunis ont profité de la rencontre en Coupe CAF du Jaraaf face à l’ES Sahel pour rendre honneur à Cheikh Seck et lui remettre une plaque pour le grand service rendu au club tunisien. (wiwsport)

– CAN U17 : La Zambie propose de sauver la compétition

 « A la suite de l’annulation du tournoi de la CAN U17, nous voulons exprimer notre intérêt de l’abriter en Zambie à des dates qui vous conviendront’’, écrit la FAZ dans le courrier dont l’APS a obtenu une copie.  La Zambie rappelle avoir accueilli avec beaucoup de succès une édition de la CAN U20 et un tournoi du COSAFA, le Conseil des associations de football en Afrique Australe, de la même catégorie. Prévue au Maroc du 13 au 31 mars, l’édition 2021 de la CAN U17 a été annulée par le comité d’urgence de la CAF. Cette décision a été prise au moment où certaines équipes, celle du Sénégal par exemple, étaient déjà en train de s’acclimater au Maroc, pour préparer la compétition.

Lire aussi :

La Une des quotidiens nationaux du Vendredi 12 Mars 2021

Suivez-nous sur Facebook

La rédaction de SenCaféActu

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
EMAIL