SenCaféActu du 14 Octobre 2020

1 – Affaire Aliou Dembourou Sow : L’Apr dénonce des propos du député et exprime ses « regrets »

« Dans une déclaration largement diffusée sur les réseaux sociaux, notre camarade Aliou Dembourou Sow a tenu des propos inacceptables et inopportuns. L’Alliance pour la République tient à exprimer ses regrets. Aussi, l’Apr se démarque de tout propos et de toute démarche, aux antipodes de la ligne du parti, clairement exprimée à maintes reprises par le président du parti et par nos différentes instances.
Enfin, l’Alliance pour la République appelle les responsables et militants à éviter les débats stériles et à rester mobilisés derrière Sem le Président Sall, pour un Sénégal tourné vers l’émergence avec une société solidaire, dans un État de droit.
Fait à Dakar, le 13 octobre 2020
Le Porte-parole national
Seydou Guèye »

2 – Gamou 2020 : Tivaouane : le khalife cohérent dans sa démarche, les Moustarchidines, Médina Baye et la famille Ndieguène célèbrent le Maouloud

Les talibés disent se conformer à la décision du khalife général des Tidianes, Serigne Babacar Sy Mansour, prônant le Mawlid chez soi. Ils indiquent que les raisons évoquées par le marabout peuvent justifier une telle mesure. « C’est devant la persistance de la pandémie dans notre pays et le monde entier, après avoir pris les conseils avisés des hommes de l’art et des juristes consultes, conformément à l’injonction coranique et après une large concertation avec la famille de notre vénéré maître Cheikh al-Saïdi al-Hadji Malick, que le Khalife des Tidianes a jugé utile et salutaire d’inviter les fidèles à célébrer le Gamou dans l’intimité de leur foyer », a déclaré hier le porte-parole du jour Ndiol Fouta. Pendant ce temps, le service de communication des Moustarchidines  annoncait que leur mouvement va célébrer le  Maouloud dans l’espace du Champ de course de Tivaouane. Une décision prise par leur responsable moral, Serigne Moustapha Sy à la suite d’une réunion avec le comité d’organisation.

3 – Plan décennal de lutte contre les inondations : Macky Sall annonce que 506 milliards ont été investis

Hier en conseil présidentiel sur les inondations, le Chef de l’Etat a revelé  que 506 milliards de F Cfa représentent 66% du budget du plan décennal de lutte contre les inondations, ont été investis dans ce plan. Lequel a été arrêté à 750 milliards de F Cfa. Le Plan Décennal (2012-2022) de Lutte contre les Inondations PDLI a été adopté  en septembre 2012. Il est articulé autour de quatre volets essentiels : l’amélioration de la connaissance des zones d’inondation, le relogement des populations sinistrées, la planification, l’aménagement des villes et un important aspect relatif au renforcement de la résilience des villes consistant, entre autres, à réaliser des ouvrages de drainage d’eaux pluviales.

4 – Me Moussa Diop tape sur Barth : « Être prêt quand on insulte c’est également être prêt à répondre devant le tribunal »

Me Moussa Diop qui s’est constitué partie civile dans cette affaire s’est opposé au renvoi qui, laisse-t-il entendre, a été sollicité pour la troisième fois par la défense. « Je pense qu’il faut arrêter de jouer avec la justice et d’essayer de narguer la justice. Vous vous souvenez quand il tenait des propos injurieux, diffamatoires et publiquement, il disait qu’il était prêt et que si j’étais un homme, de porter plainte. Être prêt quand on insulte c’est également être prêt à répondre devant le tribunal », a confié Me Moussa Diop à la sortie de l’audience.
Tôt ou tard il viendra répondre de ce qu’il a dit. Nous sommes dans un pays démocratique où la liberté de chacun s’arrête là où commence celle de l’autre. Il n’est pas permis d’insulter impunément alors que vous n’avez aucune preuve de ce que vous dites et juste pour jouer à la témérité », a expliqué Me Diop repris par dakaractu.

5 – Le colonel Mouhamadou Sall, qui avait tué sa fille âgée de six ans, a été inculpé, ce mardi, pour assassinat. 

Déféré au parquet, vendredi dernier, il a finalement été placé sous contrôle judiciaire, ce mardi 13 octobre, avant d’être interné à l’hôpital psychiatrique de Thiaroye. Ce, suite à son face-à-face avec le juge instructeur. Une décision qui « conforte » dans une certaine mesure la thèse de la démence avancée par une partie de l’opinion au début de cette troublante affaire.

6 – Actu Internationale

  • Le Sénégal réélu au Conseil des Droits de l’homme de l’Onu:  

16 États ont été élus au Conseil des droits de l’homme de l’Onu, dont le Sénégal, pour un nouveau mandat de 3 ans. Notre pays arrive premier à l’issue du vote comme lors de son élection comme membre non permanent au Conseil de sécurité le 16 octobre 2017. Il totalise 188 voix devant la Côte d’ivoire 182, 180 pour le Malawi et 176 pour le Gabon pour les sièges du groupe des Etats de l’Afrique.

  • Mali : 12 militaires et 12 civils tués par des terroristes

Au moins 12 militaires maliens ont été tués dans deux attaques successives dans le centre du Mali, près de la frontière burkinabé, a annoncé l’armée, mardi, dans un communiqué. Douze civils, dont deux femmes et un enfant, ont également périUn camp militaire à Sokoura, dans le cercle de Bankass, au centre du Mali, « a fait l’objet d’une attaque terroriste » dans la nuit de lundi à mardi, a indiqué l’armée malienne dans un communiqué daté du 13 octobre. (France 24).

7 – Actu Sport

  • Annulation en série de matches à cause du Covid-19 : Faut-il s’inquiéter ?

Six matches de préparation aux qualifications pour la Coupe d’Afrique des nations 2021 ont été annulés à cause du Covid-19, entre le 7 et le 13 octobre 2020. À un mois de la reprise des éliminatoires pour la CAN 2021, faut-il s’en inquiéter ? Après Libye-Togo, Tunisie U20-Comores, Guinée-Bissau-Angola, Guinée-Gambie, Mali-Iran, c’est au tour de Sénégal- Mauritanie d’être annulé. Toutes ces rencontres ont subi le même sort, mais pour des raisons différentes liées au nouveau coronavirus. À un mois de la reprise des qualifications pour la Coupe d’Afrique des nations 2021, faut-il s’inquiéter ou au contraire être rassuré par le déroulement de cette trêve internationale du mois d’octobre ? Les journées 3 et 4 sont en effet programmées entre le 9 et le 17 novembre 2020, avec 48 matches à disputer en l’espace de neuf jours, rappelle wiwsport.

  • La Fédération portugaise a expliqué hier après-midi pourquoi l’entraînement prévu dans la matinée a été retardé

Cristiano Ronaldo, le capitaine de la Seleçao, a été testé positif au Covid-19 mais il est asymptomatique. Tous les autres joueurs de la sélection sont, eux, négatifs. Il a quitté le rassemblement et été placé en quarantaine. Rappelons que le Turinois avait quitté l’Italie, la semaine dernière, sans l’accord des autorités sanitaires italiennes, pour rejoindre l’équipe nationale.

La rédaction de SenCaféActu

Please follow and like us:
SenCaféActu du 14 Octobre 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut
RSS
EMAIL