SenCaféActu du 16 décembre 2020


1- Mimi Touré : «Au Sénégal, la question du troisième mandat est derrière nous, comme je l’ai déjà dit à diverses occasions »

Selon elle, ce sont les populations africaines elles-mêmes qui ont opté pour la limitation des mandats constitutionnels.  « Une étude d’Afrobarometer révèle qu’environ 75% des citoyens africains sont pour la limitation des mandats présidentiels. Mais la question est justement de comprendre pourquoi les citoyens africains préfèrent donner des durées limitées aux hommes et femmes qu’ils se choisissent comme dirigeants. Il faut dire qu’aujourd’hui, sur les 55 États membres de l’Union Africaine, 35 pays disposent de la clause de limitation de mandats », a déclaré Mimi Touré.

Axant son intervention sur le cas du Sénégal, l’ancien Premier ministre n’a trouvé aucune brèche d’où Macky SALL pourrait s’engouffrer. Selon elle, suite aux choix constitutionnels effectués lors du référendum du 20 mars 2016, le Sénégal a modifié sa constitution limitant les mandats présidentiels à 2 consécutifs, et précisant en son article premier que : «la durée du mandat du président de la république est de cinq ans. Nul ne peut exercer plus de deux mandats consécutifs ».

Comme si la Constitution ne suffisait pas pour clore le débat, Mimi Touré revient les multiples sorties du leader de l’APR allant dans ce sens. « Le Président Macky SALL réélu le 24 février 2019 a affirmé à de nombreuses reprises qu’il effectuerait son second et dernier mandat notamment le 31 décembre 2018. Donc, au Sénégal, la question est derrière nous comme je l’ai déjà dit à diverses occasions », a-t-elle rappelé. (Avec Dakarmatin et Walf)

2- Assemblée nationale : Ousmane Sonko dépose encore 6 questions écrites 

« Chers compatriotes, dans le cadre de mon rôle parlementaire de contrôle de l’action du gouvernement en application de la Constitution et des dispositions des articles 192 et suivants du Règlement intérieur de l’Assemblée nationale, je viens d’adresser à ce dernier six (6) nouvelles séries de questions écrites. Celles-ci consistent précisément en des demandes d’éclaircissement portant sur :

1- les clauses léonines des Accords de pêche 2019-2024 entre le Sénégal et l’Union Européenne ;

2- les conditions d’exploitation des phosphates de Matam ;

3- les transactions spéculatives sur des droits pétroliers sénégalais ;

4- l’état des infrastructures et la problématique foncière en Casamance ;

5- la situation du service public de la Poste ;

6- l’encadrement des usines étrangères de fabrication de farine de poisson », a écrit Sonko sur sa page Facebook 

3- Rewmi : Dethié Fall va reprendre ses activités auprès d’Idrissa Seck

Alioune Sow maire de Thiès Ouest explique, dans un entretien avec le Quotidien, que les deux hommes ont arrondi les angles. « Aujourd’hui, les choses sont en train de s’apaiser au fur et à mesure parce qu’il y a eu des réactions que les gens n’attendaient pas », explique-t-il. Selon lui, les propos tenus à l’Assemblée nationale contre leur nouvel allié, le président Macky Sall, ont certes créé des frictions cependant, rappelle le maire, « nous nous sommes levés tous pour faire revenir Déthié Fall à la raison et lui faire respecter la volonté du président afin qu’il s’aligne dans les rangs ». A l’en croire, le député de Rewmi, va certainement reprendre du service dans le parti et regagner la confiance d’Idrissa Seck.

4- Après le maire de Ross Bethio, la République perd un autre éminent fils : Cheikh Tidiane Diallo, Procureur de la République auprès de la Cour d’Appel de Thiès n’est plus

Son décès est survenu, ce mardi 15 décembre, à l’hôpital principal de Dakar. Il y a été interné depuis le 8 décembre dernier, des suites d’un malaise. La levée du corps a eu lieu hier à 16 heures à l’Hôpital Principal suivie de l’enterrement à Thiès, selon senego repris par senenews. Cheikh Tidiane Diallo, était l’ancien Directeur de l’administration pénitentiaire (DAP). Il a été remplacé à poste en 2015 par le Colonel Daouda Diop.
Père du jeune politicien Mohamed Diallo, le magistrat était procureur général de la République à Thiès.

Cheikh Tidiane Diallo

5- Persona non grata au Sénégal : Le rappeur Martial Pa’nucci bloqué depuis samedi à l’AIBD

Venu au Sénégal, pour participer à l’Université populaire de l’engagement citoyen, l’artiste engagé Martial Pa’nucci de son vrai nom Emma Martial Mbourangon, est retenu à l’Aéroport international Blaise Diagne (Aibd) depuis samedi. Le rappeur congolais, réfugié au Burkina, s’est ensuite vu notifier, hier, un avis de refus d’entrer au Sénégal pour « menace de trouble à l’ordre public » entre autres. Il devrait ainsi être « retourné » à Ouaga par vol de la compagnie Air Burkina. Mais depuis lors, il est bloqué à l’Aibd.

6- Actu internationale

Face à un rebond de la pandémie : Le Mali ferme ses universités

Débordé par la pandémie Covid-19, l’Etat malien a décidé de suspendre tous les enseignements dans toutes les institutions d’enseignement supérieur. La décision couvre la période du 15 décembre au 4 janvier.Le Covid-19 sort une autre facette : Le virus est entrain de muter, selon les autorités de la Grande Bretagne. 1000 personnes dans 60 endroits différents ont été diagnostiquées d’une nouvelle forme du coronavirus. Ce qui a mis, depuis hier, la communauté internationale sur le qui-vive.

7- Actu Sports

Moussa Wagué  toujours victime du chat noir….

Moussa Wagué a contracté une terrible blessure, ce week end avec son club le PAOK Salonique. L’international sénégalais ne pourra pas terminer la saison, selon plusieurs médias spécialisés. Alors qu’il était peu à peu en train de faire son trou en Grèce, le latéral droit a toutefois été brutalement fauché en plein élan dimanche à l’occasion de la défaite contre l’Aris Salonique (0-1). Le Lion s’est en effet sacrifié pour empêcher le deuxième but adverse, et il y est parvenu, sauf que son genou a violemment heurté le poteau.Chelsea d’Edouard Mendy subit son deuxième revers consécutif en Premier League après sa défaite (2-1) sur la pelouse de Wolverhampton.

Les Wolves crucifient les Blues dirait-on. Après avoir été battu par Everton lors de la dernière journée alors qu’il avait la possibilité de prendre la tête du classement, Chelsea repart encore à zéro et fait du surplace. Les hommes de Frank Lampard ont mordu la poussière face à Wolverhampton dans le cadre de la treizième journée de Premier League.

La rédaction de SenCaféActu

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
EMAIL