SenCaféActu du 25 Février 2021

1- Horreur à Boune dans la banlieue : 6 filles âgées entre 7 et 9 ans dans un état critique après avoir été excisées, leur bourreau arrêtée par la gendarmerie

C’est la stupéfaction à Boune où 6 petites filles, excisées dans des conditions terribles, ont fini aux urgences. Les  filles, qui sont dans un état critique, ont été admises aux urgences dans une structure sanitaire. Selon Ndongo Ka de la Rfm, les gendarmes de Keur Massar ont arrêté l’exciseuse, hier, après une dénonciation d’une « badieniou gokh ». Cette dernière a été alertée par les cris insoutenables des filles dans la concession de leur bourreau.

2- Le Pastef  en réunion d’urgence restreinte : convoquée par Bassirou Diomaye Faye, président du mouvement des cadres de Pastef, la séance était axée sur la préparation des militants pour la journée du vendredi 26 février 2021

Un professeur membre du Pastef arrêté à Bignona : Le Professeur a été interpellé dans l’enceinte de l’école par des gendarmes. Inquiets, ses collègues et élèves  ont organisé un sit-in devant la Préfecture, pour dénoncer “de tels agissements». Le seul tort de Jean Biaye, disent-ils, c’est d’être responsable Pastef, non pas à Cabrousse, mais au département de Bignona. Les enseignants ont décidé de déserter les classes jusqu’à nouvel ordre.Frapp et Pastef sursoient à leur manifestation d’hier interdite par le préfet et annoncent une marche mardi prochain autorisée ou pas. Ils projettent de marcher de la Place de l’indépendance au Palais de la république.Arrestations de militants du Pastef, Decroix demande au procureur de de parler aux sénégalais : « Dans tout pays qui se veut un tant soit peu démocratique, le procureur de la République serait déjà sur les plateaux pour s’expliquer. Le peuple, de qui le procureur tient le pouvoir de mettre ses semblables en détention, doit savoir », a dit le député Mamadou Diop.Mbour : des black blocks prêts à en découdre, selon le Témoin :«Nous avons appris que ces black blocks projetaient de saccager des édifices publics et des symboles de la France comme les stations Total et les magasins Auchan. Informés, les policiers du commissariat de Mbour, renforcés par des éléments du GMI ont très tôt pris position sur différents points stratégiques de Mbour. Et particulièrement au supermarché Auchan-Mbour que les limiers ont vite placé sous très haute surveillance », annonce le journal Le Témoin.Adji Sarr parée au combat : Selon l’Obs, elle s’est longuement enfermée avec ses avocats hier pour préparer son audition de ce jeudi avec le juge du 8ème cabinet.

3- Vaccins anti-Covid-19 : Le Sénégal en phase de conclure pour le Spoutnik V, dossier géré au plus haut sommet entre Macky et Poutine, le chef de l’Etat prend sa dose ce jeudi au Palais

Après avoir été le premier sénégalais vacciné, Abdoulaye Diouf Sarr veut accélérer la cadence : « Il est important de retenir que notre perspective volontariste est de vacciner toute la cible prioritaire. Mais au-delà de cette cible prioritaire, le Chef de l’Etat est aujourd’hui, en train de finaliser notre relation commerciale avec la Russie pour nous permettre prochainement de disposer du Spunik V. Mais dans le courant du mois de mars, le Sénégal recevra aussi son premier lot de l’initiative Covax. Nous allons donc poursuivre la campagne de vaccination », a annoncé le ministre de la santé qui demande aux populations surtout de ne pas se relâcher : « Il faut absolument que le port de masque soit systématique. On lave les mains de manière récurrente mais aussi il faut absolument respecter la distanciation physique et éviter les regroupements. Le respect des mesures barrières combiné à une politique de vaccination volontariste doit nous permettre d’interrompre la chaîne de transmission ». Macky Sall a annoncé qu’il va se faire vacciner ce jeudi à 16h au Palais.

4- Abbé Jacques Seck, Imam Youssoupha Sarr et Jamra entament une médiation dans l’affaire Sonko-Adji Sarr

Des religieux veulent jouer aux sapeurs-pompiers pour désamorcer la bombe dans l’affaire Sonko-Adji Sarr. Mais, selon L’AS, ils précisent, d’emblée, qu’ils ne cherchent pas à interférer dans l’action de l’institution judiciaire.
Selon Mame Mactar Guèye, des responsables religieux de différentes obédiences n’ont pas voulu rester indifférents à la dégradation continue du climat social, accentué par une tension politique qui aura rarement placé notre pays dans une zone de turbulence, lourde d’incertitudes, qui va crescendo. Ainsi, Jamra, Abbé Jacques Seck, Imam Youssoufa Sarr comptent jouer leur partition, convaincus de la nécessité vitale de sauvegarder la stabilité sociale et la paix civile. Les médiateurs vont décliner leur feuille de route vendredi prochain.

5- Pendant ce temps, les terroristes veulent sévir au Sénégal, menaces prises au sérieux à la Présidence de la république

Ils sont devenus en quelques jours les visages de la menace djihadiste au Sénégal. Arrêtés fin janvier dans la ville frontalière de Kidira, dans l’est du pays, quatre hommes ont été écroués à Dakar le 10 février. Ils sont accusés d’« association de malfaiteurs » et d’« actes d’appui au terrorisme ». Des images de propagande djihadiste ont été retrouvées dans leurs téléphones portables. Le numéro de l’un des suspects figurerait également dans un groupe WhatsApp lié à la Katiba Macina d’Amadou Koufa, l’une des principales composantes du Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM), affiliée à Al-Qaida au Sahel. A la présidence, l’affaire est néanmoins prise très au sérieux. Macky Sall n’a pas hésité à lier ces arrestations au potentiel risque terroriste dans son pays. « Nous craignons une contagion, car leur objectif est d’atteindre la côte Atlantique. Le Sénégal et les pays côtiers sont les derniers remparts, il faut nous préparer à rentrer dans la bataille », a assumé le chef de l’Etat dans une interview à RFI le 23 février.

Le risque d’attaques a encore augmenté ces derniers mois. D’après un rapport du Conseil de sécurité des Nations unies du 3 février, « des éléments du GSIM, soutenus par des influenceurs islamistes radicaux, ont envahi le Sénégal le long de la route de Kayes à Kaffrine » et gagné du terrain dans l’est du pays. Repoussés par l’offensive des soldats français de l’opération « Barkhane » et de la Force conjointe des pays du G5 Sahel, « les groupes armés risquent de se disperser et donc de faire pression sur les frontières sénégalaises », souligne Khalifa Diop, géographe spécialiste de la sécurité au Sahel. En outre, « Dakar abrite beaucoup de sièges d’organismes internationaux et pourrait devenir une cible de choix pour des terroristes qui veulent effectuer des représailles », estime le chercheur. (Le Monde avec Seneweb)

6- Actu internationale

Le Ghana premier pays à réceptionner les doses du vaccin AstraZeneca/Oxford du  programme Covax

L’avion a atterri hier mercredi à Accra pour la première livraison au monde de vaccins du dispositif Covax. Ces 600 000 doses gratuites sont censées lisser les inégalités entre pays riches et à faibles revenus face à l’approvisionnement en vaccin. (Avec Rfi)Laurent Gbagbo va rentrer à Abidjan en mars

« À la mi-mars de cette année, il sera ici avec nous », a déclaré ce mercredi Assoa Adou devant des dizaines de cadres du parti survoltés. Le secrétaire général du Front populaire ivoirien (FPI), pro-Gbagbo, se défend toutefois de vouloir forcer la main des autorités. Assoa Adou dit avoir eu au téléphone l’ancien président ce mercredi matin. Laurent Gbagbo lui aurait justement dit d’annoncer sa date aux cadres du parti, réunis à l’occasion de la création d’un comité national d’accueil.

7- Actu sport

CAN U17 : le Sénégal dans le groupe de la mort, avec le Mali

On connait la composition des trois groupes du premier tour de la prochaine Coupe d’Afrique des Nations des moins de 17ans. Le tirage au sort a été réalisé ce mercredi, au Maroc qui a hérité de l’organisation de l’évènement. Les champions de la zone UFOA A sont logés dans le C «groupe de la mort» en compagnie du champion en titre, Cameroun, le Mali et l’Afrique du Sud. (wiwsport)Sadio Mané le 10ème joueur le plus coté dans le monde

Sa valeur marchande est évaluée à 110 millions d’euros selon les dernières données de KPMG Football Benchmark. Mané est le 10eme sur la liste avec Mbappé en tête.  En regardant les dix meilleurs joueurs les plus précieux, sept d’entre eux jouent pour des clubs de Premier League avec seulement Mbappe et Neymar du PSG et Jadon Sancho de Dortmund en dehors de la ligue anglaise. Cinq des dix premiers sont de nationalité anglaise et trois des 10 premiers sont des joueurs de Liverpool indique Football Insider.

Lire aussi :

SenCaféActu du 25 Février 2021

La rédaction de SenCaféActu

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
EMAIL