SenCaféActu du 7 Septembre 2021

SenCaféActu du 7 Septembre 2021

1- Gestion des 767 milliards des inondations : Macky Sall demande à l’IGE de faire la lumière

Le chef de l’Etat ne démord pas de faire la lumière sur la gestion des fonds décaissés pour venir à bout des inondations. Après sa sortie musclée lors du dernier conseil des ministres, Macky Sall a demandé à l’Inspection générale d’Etat (IGE) d’enquêter sur la gestion des 767 milliards gérés par le Programme de gestion des inondations (Pdgi), selon nos confrères du journal Le Quotidien.

La décision présidentielle intervient après des controverses sur l’utilisation des fonds à Keur Massar qui a fait les choux gras des médias il y a une quinzaine de jours.

2- Momar Ndao président de l’Association des consommateurs du Sénégal (Ascosen) soutient que la hausse des prix est « un complot orchestré par les commerçants »

Interpellé sur la hausse des prix des denrées alimentaires, le président de l’Association des consommateurs du Sénégal (Ascosen) livre ses vérités. « Je ne peux pas concevoir que la compagnie sucrière sénégalaise dispose de 35000 tonnes de sucre et que l’état du Sénégal continue à dire qu’il y a une pénurie de sucre en poudre sur le marché. Je ne peux pas comprendre cela », a-t-il insisté au bout du fil.

D’après Momar Ndao toujours, « cette forte augmentation des prix n’est qu’un complot purement orchestré par les commerçants ».

3- Les agents du ministère du Commerce procèdent à l’affichage des prix des denrées dans les boutiques

Ce lundi 6 septembre 2021, les agents du Ministère du Commerce ont sillonné la région de Dakar afin de contrôler et sensibiliser les commerçants au respect strict des prix.

En effet, l’arrêté fixant les prix du riz non parfumé, de l’huile et du sucre à été pris.

Sur le terrain, le Chef du Service Régional du Commerce de Dakar M. Serigne DIAW et ses collaborateurs ont procédé à l’affichage des prix des denrées dans les boutiques de quartier. (Avec lesoleil.sn)

4- Mort d’une fille à l’Olympique Club : Un maître-nageur arrêté par la police

La jeune fille de 05 ans qui a été retrouvée, vendredi dernier, morte noyée à la piscine de l’Olympique Club de Dakar, sur la Corniche-Ouest !

Un maître-nageur a été arrêté par les policiers du commissariat de Point E dans le cadre de l’enquête.En effet, ce maître-nageur et ses collègues ont beau tenté de sauver l’enfant qui venait d’être repêché dans la piscine. Malgré l’intervention des agents de SUMA Assistance, Khadija Dieng perdra la vie 15 minutes plus tard.

Dans le cadre de l’enquête, les éléments du commissaire Thiam ont entendu aussi les 03 filles dont deux sœurs jumelles nées en 2001. En effet, ces dernières étaient parties à l’Olympique Club en compagnie de la victime. Mais elles ont incriminé le responsable de la surveillance arrêté.

 » Nous avons laissé Khadija Dieng dans la piscine réservée aux enfants de moins de 5 ans avant d’aller à celle réservée aux adultes. Mais les maîtres-nageurs étaient préoccupés par l’ambiance notamment la musique « , ont-elles dénoncé notamment le manque de surveillance.
Selon les sources de seneweb, la fille de 05 ans a quitté la petite piscine réservée aux enfants avant basculer fatalement dans la piscine profonde à l’insu de tout le monde. L’enquête a révélé qu’il n’y avait aucune surveillance des enfants ni la sécurité de ces derniers.

5- Trafic de faux passeports : La Dic éventre un réseau, 2 députés à l’Assemblée nationale mouillés

Un nouveau scandale risque de secouer encore l’Assemblée nationale après l’affaire Seydina Fall alias Boughazali ! Selon des informations exclusives de Seneweb, deux députés, E.S et D.B sont mouillés dans un trafic de faux passeports diplomatiques suite au démantèlement d’un réseau par les éléments de la Division des investigations criminelles.

Traqué depuis plusieurs mois, le cerveau de cette mafia très organisée est tombé samedi dernier dans les filets des éléments du commissaire Aliou Ba. Le faussaire sous le coup des plaintes à la Dic, a été arrêté non loin de la Rts par les redoutables limiers.

Interrogé par les enquêteurs, E.D. Kondé âgé de 55 ans s’est mis à table. L’homme domicilié à la Cité Aliou Sow dira qu’il travaille avec de hautes autorités dont des députés. Ainsi, le cerveau de cette sale mafia a préféré de citer seulement deux députés E.S et D.B. Et le quinquagénaire jurera que pour rien au monde, il ne va jamais livrer les identités de ses autres collaborateurs. (Avec Seneweb)

5(bis)- Attaque mortelle et viol au campement « complexe agro-touristique » de Darou Ndoye

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
EMAIL