SENEGAL-PRESSE-REVUE FAITS DE SOCIÉTÉ ET POLITIQUE AU MENU DES QUOTIDIENS

Les journaux parvenus mercredi ont porté leur centre d’intérêt essentiellement sur des faits de société en décortiquant notamment les résultats d’une enquête portant sur la perception des sénégalais relativement à de sujets de préoccupation quotidienne.

Il s’agit d’une enquête réalisée entre 2019 et 2021 dans 34 pays par Afrobarometer, un réseau panafricain dit non partisan de recherches par sondage et qui produit des données fiables sur les expérience et appréciations des Africains relatives à la démocratie, à la gouvernance et à la qualité de vie. Les résultats de cette étude ont été publiés dans la revue Nature Reviews Endocrinoly.

Exploitant les résultats de cette enquête, le Témoin souligne que ‘’7 sénégalais sur 10 sont pour le retour de la peine de mort’’.

‘’C’est l’une des révélations phares de l’enquête d’Afrobarometer qui relève également que la majorité de nos compatriotes jugent ‘’plutôt mal’’ ou ‘’très mal’’ les performances du Gouvernement dans la réduction de la criminalité, alors que le chômage des jeunes est perçu comme étant la principale cause de l’insécurité’’, résume la publication dans ses lignes.

L’Observateur n’hésite pas à évoquer des ‘’résultats inquiétants de cette enquête qui a été publiée dans la revue Nature Rewiews Endocrinoly’’.

Le thème de l’insécurité est mis en avant par L’AS en s’intéressant aux résultats de l’enquête, en soulignant par exemple que 63% des sénégalais vivaient sous la hantise permanente de l’insécurité.

Le journal s’est également penché sur le trafic de drogue et de de stupéfiants à Dakar à travers une immersion dans ‘’l’univers des petits seigneurs de la drogue’’.

Sous un autre angle, Le Quotidien traitant la violence parle ‘’d’un triangle du mal’’ qui selon la publication, a pour origine l’activité économique et concerne des villes comme Saly, Kédougou et Dahra Djolof.

Dans la prolongation du Magal de Touba, Source A s’est intéressé aux résultats du dispositif mis en place pour limiter les accidents de la route.

‘’Zéro mort sur Ila Touba’’, écrit le journal qui explique qu’un dispositif de chicane a été mis en place tout le long de l’Autoroute qui a permis d’en arriver à ce résultat.

Le Soleil est de son côté revenu sur un sujet qui a constitué un drame du conflit casamançais, à savoir le problème pour les enfants d’obtenir des actes de naissance.

Pour le quotidien cela a été causé par la guerre qui sévissait dans le sud en contraignant plusieurs enfants en âge d’aller à l’école de se retrouver hors des classes faute d’état civil.

En politique, quelques journaux sont revenus sur l’enrôlement de Serigne Moustapha Sy Djamil par Khalifa Ababacar Sall. Pour Le Echos, les deux hommes politiques s’étaient retrouvés à Paris en présence de Bamba Fall.

Au sujet des prochaines élections locales prévues en janvier prochain Walf Quotidien met l’accent sur ‘’le chantage à l’investiture’’ dans la coalition Benno Bokk Yakaar, la mouvance présidentielle.

En économie, le ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération a averti que les efforts de développement risquaient d’être anéantis par la crise née de la pandémie de Covid-19.

Les quotidiens sportifs ont unanimement salué la performance d’Idrissa Gana Guèye qui a largement contribué à la victoire du Paris Saint-Germain aux dépens du club anglais de Manchester City (2-0).
Le milieu de terrain sénégalais a ouvert le score le score de ce match au sommet de la 2e journée de la phase de groupe de la ligue européennes des champions.

‘’Eblouissant Gana fusille City’’, exulte ainsi Stades. Le journal n’a pas au passage manqué de mentionner la performance de Sadio Mané qui a marqué son 20e but en Ligue des champions avec Liverpool
AT/AKS

Please follow and like us:
RSS
EMAIL