SENEGAL-PRESSE-REVUE LA COALITION ‘’YEWWI ASKAN WI’’ ET LES MESURES DE SOUTIEN AUX MÉNAGES À LA UNE

SENEGAL-PRESSE-REVUE
LA COALITION ‘’YEWWI ASKAN WI’’ ET LES MESURES DE SOUTIEN AUX MÉNAGES À LA UNE

La coalition ‘’Yewwi askan wi’’ (libérer le peuple) lancée jeudi à Dakar par une vingtaine de partis et mouvements et les* *mesures prises par le gouvernement pour contenir la hausse des* prix *des denrées de première nécessité sont au menu des quotidiens reçus vendredi .*

’’Yewwi askan wi : la machine qui veut bousculer’’ la coalition Benoo Bokk Yaakaar aux commandes depuis 2012, titre Vox Populi.

Le Quotidien parle de ’’Front contre Macky Sall’’, soulignant que cette coalition a été lancée par Pastef de Ousmane Sonko, Taxawu Senegaal de Khalifa Sall, PUR de Serigne Moustapha Sy, Grand Parti de Malick Gakou, Gueum sa bopp de Bougane Guèye Dany, And Saxal ligeey de Aïda Mbodj, Fsd/Bj de Cheikh Bamba Dièye, Avenir Sénégal bi nu begg de Cheikh Tidiane Dièye, Fds/Les Guelwaars de Babacar Diop.

Y figurent également le Parti de l’espoir et de la modernité de Habib Sy, Parti républicain pour le progrès de Déthié Fall, Guédiawaye la bokk de Ahmed Aïdara, Set de Moustapha Guirassy, Bess du niak de Mansour Sy Djamil, Alliance Pencoo de Moussa Tine, Pcs/Jengu tabax de Boubacar Camara, Aminata Lô Dieng de Apel/3j, Abdourahmane Diouf.

La publication note que ’’tout ce beau monde envisage une liste unitaire aux Locales comme lors des Législatives prévues en 2022. Pour la Présidentielle de 2019, chaque parti est libre de présenter un candidat’’.

’’Le +pacte de sang+’’, affiche à la Une le quotidien Enquête qui écrit que ’’Khalifa Sall, Ousmane Sonko, Aïda Mbodj, Cheikh Bamba Dièye, Malick Gackou, Déthié Fall et cie iront ensemble aux élections locales et législatives. Ils ont signé une charte contre tout compromis ou compromission avec Macky Sall’’.

Selon Walfadjri, cette coalition qui ’’réunit une vingtaine de partis politiques et mouvements ne s’est pas formée ex nihilo’’. ‘’Moussa Tine affirme qu’il aura fallu 9 mois de discussions, de négociations à l’initiative de Khalifa Sall pour parvenir à se mettre ensemble’’, rapporte Walf.

Pour remporter plusieurs communes et départements lors des prochaines élections territoriales, ’’l’opposition lance Yewwi Askan wi’’, indique L’As non sans relever que les coalitions CRD (Congrès de la renaissance démocratique) et Jotna ’’clashent sévèrement Sonko et cie’’.

Le Soleil rapporte que des leaders lancent la coalition ’’Yewwi askan wi’’. Mais, note le quotidien, ’’la division s’accentue dans les rangs de l’opposition sénégalaise. Aprés le PDS et Bok Guis Guis, les membres du Congrès de la renaissance démocratique et de la coalition Jotna ont désapprouvé’’ la grande plateforme lancée hier.

Le journal Tribune souligne que le leader de ‘’Guem sa bopp’’, Bougane Guèye, a signé la charte de la nouvelle coalition sous réserve, dénonçant ’’le nom et les couleurs (celles de Pastef, du Pur et de Taxaw Sénégal) retenus sans concertation’’.

La coalition ‘’Yewwi askan wi’’ est ‘’en marche’’, dit Sud Quotidien. Mais dans le journal, un politologue déclare qu’il ‘’sera très difficile’’ à cette coalition ‘’de tenir tête à la majorité au pouvoir’’.

Selon L’Info, ’’l’opposition s’unit contre Macky Sall’’.

Parlant de cette nouvelle plateforme au sein de l’opposition, Source A écrit : ’’Plusieurs partis et mouvements décident de cheminer ensemble jusqu’en 2024, sans s’agresser, se trahir et en effaçant leurs égos’’.

Les quotidiens abordent également les mesures prises par le gouvernement pour contenir la hausse des prix des denrées de première nécessité.

Selon Le Témoin, ’’l’Etat renonce à 47 milliards de francs Cfa pour +sauver+ les ménages’’. Il a déployé une batterie de mesures pour maintenir les prix à leur niveau actuel, écrit le journal.

Le Soleil parle d’un ’’soutien robuste’’ aux ménages.

OID

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
EMAIL