SENEGAL-PRESSE-REVUE : LES JOURNAUX DAVANTAGE TOURNÉS VERS L’ACTUALITÉ POLITIQUE

Divers sujets font le menu de la livraison de samedi de la presse quotidienne dont l’intérêt semble toutefois un peu plus marqué pour l’actualité politique.

L’Observateur, par exemple, revient sur l’annonce de la mise sur pied de “Yewwi Askan Wi”, la nouvelle “grande coalition” mise sur pied par l’opposition sénégalaise en perspectives des prochaines consultations électorales.

Des formations de l’opposition, dont le Parti démocratique sénégalais (PDS), parti de l’ancien président Abdoulaye Wade, ont décidé de ne pas faire partie de cette coalition, au même titre que d’autres partis jugés de moindre envergure.

Dans ce lot, il y a l’Alliance pour la citoyenneté et le travail (ACT) dont le leader, l’ancien Premier ministre Abdoul Mbaye, est revenu dans un entretien avec L’Observateur, sur “les petits calculs et l’absence de transparence” qui l’ont détourné de cette nouvelle coalition.

Il fait remarquer que “certains membres” de cette colaition “se définissent comme des +majors+” et “sont liés par un Accord cadre non présenté en plénière”, ce qui lui pose “un sérieux problème”.

Aussi annonce-t-il au journal être “en concertation avec d’autres leaders du Congrès de la renaissance démocratique (CRD) et de la coalition Jotna pour constituer un pôle conquérant” de l’opposition.

Le journal Walfquotidien, notant que l’idée de former “une grande coalition formée du Parti démocratique sénégalais PDS), de Pastef, de Taxawu Senegaal ne verra pas le jour à cause des egos et des ambitions des uns et des autres”, pointe à son tour les “dangers qui guettent Yewwi Askan Wi”.

Walfquotidien évoque “opportunisme”, “guerre des égos” et “positionnements”. Le quotidien L’As insiste pour dire que les responsables de la nouvelle coalition “ont l’obligation de taire les égos, éviter les querelles de leadership s’ils veulent donner du fil à retordre aux tenants du régime”.

L’As note que pendant ce temps le PDS “rebat les cartes” en se réorganisant. “Une posture qui cache certainement le vrai jeu des libéraux qui, comme à l’accoutumée, préfèrent marcher à contre-sens”. Une analyse que semble accréditer Le Quotidien.

Lequel journal cite à sa Une des propos sans équivoque de l’ancien président Abdoulaye Wade : “Le PDS est prêt et debout” pour la reconquête du pouvoir, assure le leader historique de la formation libérale.

Plusieurs journaux annoncent par ailleurs que le Sénégal vient de lever 55 milliards de francs CFA sur le marché régional des titres publics, “avec les meilleurs taux”, affirme Le Soleil. Une information reprise par L’As et le quotidien Enquête par exemple.

Le journal Le Quotidien préfère s’intéresser à la flambée des prix. “Hausse des cris”, affiche le journal, pour dire que les populations n’en peuvent plus avec une inflation qui “pèse lourdement sur le pouvoir d’achat des ménages sénégalais”. Même le petit commerce “tire la langue”, souligne Walfquotidien sur le même sujet.

Le Soleil parle du nouveau statut de la Pharmacie nationale d’approvisionnement (PNA), la solution trouvée par les autorités “pour sécuriser la disponibilité et l’accessibilité des médicaments sur toute l’étendue du territoire” sénégalais.

Sud quotidien est à fond derrière les Lions du basket, opposés samedi aux Eléphants de Côte d’Ivoire, pour le compte des demi-finales de l’Afrobasket 2021 qui se déroule à Kigali, au Rwanda. “Rugissez…encore !”, affiche le journal.

BK

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
EMAIL