Terme-Sud – La Dirpa apporte ses précisions

Terme-Sud – La Dirpa apporte ses précisions

Le colonel Matar Diop, directeur de l’information et des relations publiques des Armées (DIRPA) s’est prononcé sur l’affaire de Terme-Sud qui a fait couler beaucoup d’encre ces derniers jours et l’objet d’une émission houleuse, notamment Jakaarlo, vendredi dernier sur TFM, entre deux militaires ayant démissionné mais habitant le site, et le colonel Sow de l’armée de l’air qui plus est était leur ancien patron.

L’opération de déguerpissement n’a pas concerné les militaires en activité. « Il y a 10 militaires en activité qui résident encore sur ce site. C’est leur droit le plus absolu parce que le militaire doit être logé », clarifie le Directeur de la DIRPA.

Sur les 79 familles, 69 ont été sommés de quitter les maisons qu’ils occupaient depuis des années. Le Colonel Diop d’ajouter que parmi les 79 familles, 26 disposent de logement dans les programmes de la Comico. Même à Terme Sud, ajoute-t-il, il y a trois familles parmi les 79 qui disposent de logements de la Comico, mais qui « s’agrippent au domaine militaire ».  « D’autres sont titulaires de domiciles au niveau du lotissement de Yeumbeul et enfin quatre parmi eux ont des maisons au niveau de Bambilor », déballe le militaire selon lequel « ces personnes ont pu bénéficier des programmes de la Comico et sont entrés dans un combat judiciaire pour dénier à la Comico le soin de continuer ses programmes au profit d’autres militaires. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *