Tourisme – Enfin une stratégie nationale enfin adossée à un plan marketing du pays .


L’Agence sénégalaise de promotion touristique (ASPT) compte mettre en œuvre au cours de ce trimestre une stratégie nationale de développement du secteur adossée à un plan marketing devant lui permettre de vendre la destination Sénégal pendant les cinq prochaines années, dans un contexte post-Covid-19.

TOURISME – « Nous devons faire dans ce trimestre, le plan stratégique de développement de l’ASPT consistant à établir une stratégie nationale de développement du tourisme, à travers l’organisation et la mise en place d’un plan marketing du pays pour vendre la destination Sénégal pendant les cinq prochaines années dans le contexte post-Covid-19 », a déclaré à l’APS son directeur général Papa Mahawa Diouf.

Selon M. Diouf, ce document stratégique devrait permettre à l’ASPT « de définir les grands axes de sa stratégie dans les cinq prochaines années », en vue d’apporter « des réponses appropriées aux orientations fixées par le Plan stratégique de développement du tourisme et des transports aériens (PSDTTA/2020-2025). »

La mise en œuvre de ce plan stratégique, un « grand moment » et « une première dans l’histoire politique du Sénégal, doit impliquer tous les acteurs publics comme privés pour une réflexion sur les supports les plus pertinents, les cibles pour partir à l’assaut de tous les marchés, lorsque cette crise va s’estomper ».

« L’enjeu, c’est de penser la sortie de la crise, poursuivre les efforts sur le tourisme interne et sous-régional, pour qu’on ne sorte pas de la crise en se demandant par où on va partir », a avancé Papa Mahawa Diouf.

Il fait observer que la pandémie de Covid-19 « a dès le début durement impacté toutes les activités de la chaine de valeur touristique avec notamment une baisse des réservations sur un an de l’ordre de 67% en 2020 ainsi que des prévisions pour 2021 d’au moins 87% ».

A l’en croire, le secteur touristique restera compromis tant que cette question de la pandémie ne sera pas réglée, d’où son appel « à une mobilisation exceptionnelle des Sénégalais, pour faire en sorte que nous endiguions » la menace liée à la maladie à coronavirus.

« C’est la priorité absolue, pour la santé de nos compatriotes et pour la santé économique de notre pays, y compris celui du secteur touristique », a déclaré le DG de l’Agence sénégalaise de promotion touristique.

L’avenir de ce secteur important de l’économie sénégalaise se trouve « intimement lié à l’évolution de la maladie et de la crise dans les marchés émetteurs en particulier et aussi au niveau national », dit-il, car « si nous n’arrivions pas à contrôler comme nous l’avons fait par le passé, notre destination sera une destination qui ne rassure pas. »

Diouf a salué la diligence de l’Etat qui a été selon lui très tôt au chevet des acteurs en leur octroyant des ressources pour financer les fonds de roulement pour aider les entreprises du secteur à maintenir les emplois, y compris ceux qui étaient au chômage technique dont les salaires ont été maintenus à hauteur de 80%.

Le crédit hôtelier par exemple, a enregistré « une hausse exponentielle de son potentiel, passant de trois milliards à quinze milliards, plus aujourd’hui 50 milliards pour le compte de l’année 2021« , a indiqué M. Diouf.

Please follow and like us:
Tourisme – Enfin une stratégie nationale enfin adossée à un plan marketing du pays .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut
RSS
EMAIL