UCAD – Après la nomination d’Abdoulaye Sow au poste de ministre : Les étudiants regrettent le départ d’un innovateur

Abdoulaye Saydou Sow a fini de façonner l’Université Cheikh Anata Diop à son image. Le berger du temple aura marqué son temps par toutes ces réalisations effectuées à un temps record sous son magistère.

Maintenant qu’il s’en va pour occuper une fonction ministérielle, le désormais ex Directeur du COUD laisse derrière lui des milliers d’étudiants qui regrettent le départ d’un serviteur rompu à la tâche. Non sans que ces derniers nourrissent de nouvelles ambitions adressées d’une part au Directeur sortant et d’autre part à son successeur au COUD.
Hier, jusqu’à l’après-midi, la devanture de la Direction du COUD était occupée par une meute d’étudiants. Tous venus « souhaiter bon vent au nouveau ministre de l’urbanisme, du logement et de l’hygiène publique ». Abdoulaye Saydou Sow, du 24 Avril 2019 au 1er Novembre 2020, s’est illustré dans ce temple du savoir à l’image de l’homme innovateur et pragmatique. Dès son arrivée, l’on se souvient, il a fait face aux étudiants à la salle Sowéto pour décliner sa feuille de route. Aux étudiants présents ce jour, Abdoulaye Sow disait qu’il était prêt à collaborer et restait ouvert aux critiques et suggestions. Mais aussi, le berger du temple avait confié aux étudiants qu’il a une mission celle de marquer son passage dans cette Université où il a fait ses humanités et rendre la monnaie de la pièce au Président de la République qui a su lui faire confiance devant ses pairs.
Aujourd’hui qu’il est appelé à d’autres fonctions, libre aux étudiants de faire le bilan de cet homme qui a été à leur côté pendant 18 mois. Ils sont nombreux à qui ce départ, pour le moins non préparé, fait mal. Les étudiants avaient fini de créer de bons rapports de voisinage avec leur directeur. Trouvé devant le Kiosque de journaux en train de commenter avec ses amis les Unes de la presse écrite d’hier, Mouhamadou Niass, étudiant en master 2 à la Faculté des médecines, se voit déjà dans le programme des 100.000 logements. « Abdoulaye Sow a été à la hauteur. Faites un tour dans l’Université, vous verrez les réalisations de l’homme. Abdoulaye Diouf Sarr m’a trouvé ici, Cheikh Omar Anne aussi. Mais aucun d’eux ne peut être comparé à Abdoulaye Sow. C’est un bosseur en un mot. Maintenant qu’il remplace Abdou Karim Fofana, nous attendons de l’ex Dg du COUD de réaliser le programme des 100.000 logements. Je suis marié à deux épouses et je cherche un toit. C’est évident que je place tout mon espoir en cet homme qui, à un temps record, a changé l’image de cette Université. C’est un véritable innovateur et Macky Sall a vu juste de le nommer ministre même si nous aurions voulu qu’il reste à la tête du COUD pour qu’on bénéficie encore et encore son sens du travail bien fait », estime l’étudiant.
La nomination d’Abdoulaye Seydou Sow au poste de ministre n’a pas surpris le Mouvement des Elèves et Etudiants Républicains. Son Président Abdoulaye Diagne justifie le choix du Président de la République par le résultat du travail bien fait de ce dernier. « A moins de 2 ans, il a révolutionné le campus universitaire en termes de réalisations et d’infrastructures. A l’unanimité, tous les étudiants de l’Ucad ont reconnu et validé le travail que M. Sow a fait dans ce temple du savoir », soutient Abdoulaye Diagne, trouvé au milieu des centaines d’étudiants qui étaient devant la direction du COUD. Dans son témoignage, le Président du MEER a vanté les qualités d’Abdoulaye Sow. « L’ex Dg du COUD, durant son passage ici, nous a marqué par sa sincérité, son esprit d’ouverture. Avec le dialogue permanent qu’il a instauré avec les étudiants et ce dès son arrivée. Il a su instauré la stabilité et gagné la confiance et le respect des étudiants. C’est pourquoi, on aura noté durant son magistère qu’il a eu moins de grève. Même si grève, il y a n’en, ce ne sont pas des grèves qui relèvent des problèmes sociaux », constate Abdoulaye Diagne.
Fidèle à sa mission de servir les étudiants, l’ancien Dg du COUD, d’après les campusards, a amélioré aussi bien l’hébergement que la restauration des étudiants. Toutefois, ce qui saute à l’œil nu c’est le cadre de vie des étudiants. « Aujourd’hui,  quand vous êtes à l’Université Cheikh Anta Diop vous pensez immédiatement que vous êtes dans une Université Européenne » remarque le Président du MEER. Qui ajoute que « les étudiants ne parlent plus d’aller en grève, ni jeter des pierres mais ils sont dans la dynamique d’entretenir leur bijou ».
Les éloges ne manquent pas à l’endroit du berger du temple, ex Dg du COUD. Pour Ousmane Mbaye, Président de la Commission Sociale de la FLSH, « Abdoulaye Sow est un Directeur dévoué, engagé, responsable mais surtout un innovateur rompu à la tâche ». Ce qui a le plus marqué les étudiants chez Abdoulaye Sow, c’est aussi la disponibilité de l’homme et son envie de travailler avec et pour les étudiants. Ces derniers demandent à celle et celui qui va prendre les rênes du Centre des Œuvres Universitaires de Dakar (COUD) d’être dans la continuité en privilégiant l’amélioration et la perfection dans le travail déjà entamé par le Directeur sortant.

Please follow and like us:
UCAD – Après la nomination d’Abdoulaye Sow au poste de ministre : Les étudiants regrettent le départ d’un innovateur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut
RSS
EMAIL