Vaccin AstraZeneca : Le régulateur européen reste « fermement convaincu » des bénéfices du sérum.


La directrice exécutive de l’EMA, Emer Cooke, a fait le point sur l’enquête sur le vaccin AstraZeneca contre le Covid-19 ce mardi 

La présidente de l’Agence européenne de médicament (EMA), Emer Cooke, s’est voulue rassurante, ce mardi, concernant l’enquête sur des effets secondaires potentiels du vaccin AstraZeneca. Le régulateur européen reste « fermement convaincu » des bénéfices du vaccin AstraZeneca, a déclaré la directrice de l’Agence. « L’enquête est en cours », a-t-elle confirmé, avançant que l’Agence serait en mesure d’apporter des réponses dès jeudi, comme annoncé lundi.

Sept Etats européens (Allemagne, France, Italie, Slovénie, Espagne, Portugal et Lettonie) ont allongé lundi la liste des pays ayant suspendu par précaution l’administration du vaccin du laboratoire suédo-britannique à la suite de ces problèmes, tels que des difficultés à coaguler ou la formation de caillots (thrombose). La Suède, le Luxembourg et Chypre ont fait de même mardi.

« C’est la prérogative des Etats membres de prendre des décisions, nous nous appuyons sur la science », a plaidé la directrice de l’Agence européenne. Emer Cooke a également indiqué que l’EMA étudie les incidents signalés concernant tous les vaccins, y compris Moderna.

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
EMAIL